Lexique de plantes : Lettre R

Radis noir (employée: la racine) Raphanus sativus

Le radis noir a une double action :
– stimulant les contractions de la vésicule biliaire et de l’estomac, il est préconisé dans les digestions difficiles, l’insuffisance hépatique et les états nauséeux. C’est un draineur du foie et de la vésicule biliaire;
– fluidifiant bronchique, il est indiqué au cours des épisodes bronchiques (bronchites, toux sèche, sinusites).
Reine-des-prés (employée: la sommité fleurie) Filipendula ulmaria
La reine-des-prés est un diurétique, dépuratif et désinfiltrant ce qui justifie son indication dans les cures d’amincissement. D’autre part, elle a une action anti-inflammatoire sur les articulations au cours des affections rhumatismales.

Rhodiola (employée: la sommité fleurie) Rhodiola rosea

Cette petite plante vivace, capable de résister aux climats extrêmes, est d’usage traditionnel en Sibérie et Scandinavie. La rhodiola augmente la résistance à l’effort musculaire (utilisée par les athlêtes russes). La rhodiola est cardio-protectrice: effet régulateur sur battement et pompage. La rhodiola agit sur toutes les formes d’hypoxie (le manque d’oxygêne) et voit son usage recommandé pour favoriser de nombreuses fonctions comme la circulation sanguine, l’attention, la mémoire, la fonction cardiaque, l’effort sportif ou l’adaptation à l’altitude. En favorisant une meilleure irrigation de tous les tissus, elle équilibre par voie de conséquence toutes les fonctions naturelles du corps. La rhodiola augmente la bio-disponibilité de la sérotonine et impose son indication face à la dépression saisonniêre hivernale due au manque d’ensoleillement pendant cette saison. La rhodiola stimule l’immunité en activant la production de cellules tueuses spécialisées appelées Natural Killers ou Elle favorise enfin la résistance au stress comme nulle autre plante : en effet, en stimulant la réponse surrénalienne, la rhodiola favorise l’attention, l’adaptation et l’aptitude intellectuelle. En période d’examens, la rhodiola fera retrouver tous ses moyens à l’étudiant émotif.

Romarin (employée: la feuille) Rosmarinus officinalis

Grâce à son action antispasmodique, le romarin se montre apaisant dans les douleurs intestinales, ballonnements, colites. Pour les mêmes raisons, le romarin calme la toux et l’asthme. Enfin, de par ses propriétés cholagogue et cholérétique (action régulatrice et stimulante de la sécrétion biliaire), le romarin est prescrit à l’insuffisant hépatique.

Sommeil & détente
Le charbon végétal