Des remèdes naturels pour faire face aux maux d’estomac

L’acidité et les brûlures d’estomac sont un problème courant : les repas abondants et riches en graisses, l’alcool, le tabac, les médicaments et le rythme de vie effréné ne sont en fait que quelques-unes des causes possibles des troubles digestifs les plus courants. L’acidité de l’estomac se produit généralement dans l’heure qui suit un repas : elle se situe au niveau de l’œsophage, mais peut s’étendre à la gorge, à la mâchoire, aux bras et au dos, au point qu’on la confond parfois avec une douleur thoracique. Ce qui apparaît comme une simple sensation de brûlure à la bouche de l’estomac peut également être liée à des problèmes tels que la gastrite, la duodénite, l’œsophagite, l’ulcère gastrique et duodénal. Exposer les symptômes à votre médecin est donc certainement la première chose à faire, afin d’exclure que l’hyperacidité ait entraîné une gastrite. Cependant, il existe divers remèdes que la nature fournit, à commencer par une nutrition adéquate.

Alimentation en cas d’acidité de l’estomac

Pour prévenir l’acidité de l’estomac, il est important de commencer par corriger les mauvaises habitudes alimentaires. Il faut donc veiller à ne pas mélanger les protéines et les glucides : éviter l’excès de café et de vin, mâcher lentement, manger des fruits en dehors des repas, éviter les aliments frits et les boissons gazeuse, ne pas se coucher immédiatement après avoir mangé, surtout le soir, boire beaucoup d’eau pour diluer les sucs gastriques et essayer de déjeuner et de dîner toujours à la même heure. En général, pour les personnes prédisposées à la gastrite, le respect de ces règles simples suffit à tenir la perturbation à distance. Les aliments qui aident à tamponner l’acide sont alors le fromage blanc et le yaourt, les légumes et tubercules bouillis : y compris les pommes de terre, courgettes et carottes, le pain et les pâtes, de préférence complets. Les fruits anti-acides : y compris les bananes, poires et pommes. La viande et le poisson légèrement cuits, l’avoine et le riz brun, les graines de sésame et le chou. Oui à l’utilisation du lait de mandola, qui régule la production de sucs gastriques, également en combinaison avec des flocons d’avoine, puis le fenouil et la papaye, qui facilitent la digestion et apaisent les brûlures. Le melon, la pomme et l’ananas, idéal après des repas particulièrement copieux, mais aussi le gingembre, la moutarde et la cannelle. Ils sont absolument déconseillés les aliments tels que le poivre, le piment, l’alcool, le café, le cacao, les agrumes, les fruits acides, les fruits secs et les tomates, mais aussi les sucreries, les pâtisseries, les gâteaux, les biscuits, les crèmes et les fromages.

Médicaments naturels contre l’acidité gastrique

Pour soulager les troubles résultant de l’hyperacidité, un mode de vie correct peut alors être associé à divers remèdes naturels. Ils sont particulièrement adaptés au :

CAMOMILLE :

Utile pour détendre les muscles de l’estomac. Grâce à son action antispasmodique, il soulage les crampes et les douleurs abdominales. La consommation d’une tisane de camomille très concentrée est généralement une bonne prévention contre les rechutes de gastrite.

MALA :

Excellent anti-inflammatoire naturel, est un bon remède naturel pour soulager les irritations de l’estomac.

MELISSA :

L’infusion de mélisse est excellente pour apaiser les malaises de la gastrite. Il est conseillé d’en boire une tasse après les repas et avant de se coucher.

VERT :

En cas de gastrite associée à des ulcères, les flavonoïdes qu’il contient stimulent la cicatrisation.

LIQUIRICE :

Canne : une tisane à base de cannelle bue après chaque repas régularise la production de sucs gastriques et favorise la digestion ; elle protège également les parois de l’estomac et soulage les brûlures d’estomac.

ZENCH :

Mâcher un morceau de racine de gingembre avant de manger aide à prévenir l’apparition de gastrites et d’autres problèmes liés à une acidité gastrique élevée. Les substances contenues dans cette épice aident à protéger l’estomac contre les inflammations et à mieux digérer les aliments. Les substances utiles en cas d’acidité de l’estomac sont : le fenouil, la fleur de la passion, l’anis, le cumin, le romarin, le thym, le lin, l’aloès, la guimauve, le lichen islandais, la pomme et l’ortie, ainsi que l’argile verte, capable de réduire le niveau d’acidité dans l’estomac. Il suffit d’acheter les poudres chez un herboriste et de dissoudre quelques cuillères à café dans un demi-verre d’eau chaude. L’utilisation de bicarbonate de sodium est également très répandue, car l’augmentation du pH de l’estomac rend l’environnement gastrique moins acide. Il est conseillé de dissoudre une cuillère à café dans un peu d’eau et de boire le tout.

Apprenez à contrôler vos allergies !
Maux de tête : tout ce que vous devez savoir pour les combattre !