La mauvaise haleine ou halitose

Normalement l’air que nous expirons par la bouche, ne contenant que du gaz carbonique, de la vapeur d’eau, de l’azote et un peu d’oxygène, est dépourvu de toute odeur.
Mais de nombreuses causes peuvent donner à notre haleine un parfum particulier quelque peu désagréable.
causes de la mauvaise haleine

Causes digestives et nutritionnelles

  • une digestion difficile ou un déséquilibre alimentaire sont responsables d’un excès de fermentation ou de putréfaction coliques, source de gaz nauséabonds absorbés par l’intestin et exhales (élimination pulmonaire des substances volatiles malodorantes). Les farines blanches, les sucres en excès, en sont le plus souvent responsables. A l’opposé un régime amaigrissant ou le jeûne peuvent être responsables d’une haleine désagréable:
  • l’abus d’épices
  • une maladie de l’œsophage comme par exemple un diverticule (cavité en cul-de-sac se situant sur la paroi de l’œsophage);
  • une gastrite
  • un problème hépatique comme par exemple une hépatite;
  • certains aliments, notamment consommés crus (ail, oignons,
  • échalotes, radis noirs, etc.) renferment des principes volatils qui s’éliminent en partie par voie respiratoire;
  • l’alcool dont une petite partie est éliminée dans les poumons, la sueur, les urines.
  • le tabac (odeur liée à la nicotine et à l’assèchement des muqueuses provoqué par la chaleur de la cigarette).
  • l’abus de café (la caféine étant facteur de digestion difficile).

Causes dentaires et O.R.L.

  • la mauvaise haleine est très souvent due à la multiplication de germes qui se développent avec prédilection dans les tissus nécrosés (morts et en décomposition) comme ceux de la carie dentaire.
  • les gingivites (inflammation des gencives) surtout chroniques, sont aussi responsables d’haleine fétide.
  • Il peut exister une banale rétention d’aliments entre des dents peu soignées.
  • les affections locales de la bouche comme les aphtes.
  • une angine, un rhume, une affection chronique des amygdales.
  • une sinusite, une rhinite (surtout la rhinite atrophique chronique: affection de la muqueuse nasale dont le principal symptôme est l’exhalation par les narines d’une odeur fétide).
  • un corps étranger dans les fosses nasales (chez l’enfant)
  • une respiration nocturne buccale qui assèche la langue et le palais (langue chargée le matin).
  • une suppuration bronchique et pulmonaire chronique (abcès pulmonaire).

Autres causes

  • un problème rénal
  • un diabète mal traité
  • une crise d’acétone chez l’enfant: la cétose de jeûne chez l’enfant est tout à fait banale et physiologique.
  • certains médicaments
  • l’émotion, l’anxiété, l’excitation nerveuse (facteurs d’une diminution de la production de salive) entraînent souvent une haleine forte et un mauvais goût dans la bouche.
  • enfin, chez les personnes âgées, il n’est pas rare que l’haleine soit spontanément désagréable.

Ce qu’il faut faire

  • traiter toute affection buccale
  • respecter une bonne hygiène dentaire et buccale. Se brosser les dents après chaque repas et le soir avant de se coucher
  • la brosse à dents reste l’arme essentielle contre la plaque dentaire. Il existe une usure mécanique du poil de la brosse qui perd peu à peu ses qualités. Pensez donc à changer votre brosse régulièrement.
  • consulter son dentiste pour traiter toute infection des dents et des gencives.
  • consulter son médecin de famille afin de pratiquer un bilan en vue de rechercher et d’éliminer systématiquement toute cause organique.
  • des bains de bouche peuvent temporairement faire disparaître une mauvaise haleine. Mais les bains de bouche antiseptiques ne doivent pas être utilisés d’une manière trop prolongée car ils risquent de favoriser l’apparition de champignons.
  • pour supprimer de façon provisoire la mauvaise haleine vous pouvez sucer un clou de girofle, un brin de persil ou de menthe fraîche.
  • toute mauvaise haleine qui persiste trop longtemps nécessite une consultation médicale.
  • avoir une alimentation équilibrée.
  • boire beaucoup d’eau.

Ce qu’il ne faut pas faire

la consommation excessive de sucre favorise la formation de la plaque dentaire elle-même à l’origine de la mauvaise haleine. L’ingestion de substances collantes sucrées surtout entre les repas et plus encore le soir avant le coucher.
l’abus d’alcool, de tabac.

Les plantes à risques toxiques
Piqûres et Morsures