La préparation du sportif

Le sport est indiscutablement bénéfique.Encore faut-il que l’activité physique soit effectuée de façon progressive et régulière, qu’elle ne constitue pas une contrainte, mais qu’elle s’intègre harmonieusement à notre vie quotidienne.

Progressivité

L’intensité, la durée et la difficulté de l’activité physique doivent être progressives.

  • démarrer un sport par le jogging n’est pas forcément judicieux. Il est souvent préférable de commencer par la marche à pied, puis de passer progressivement au vélo et à la course a pied.
  • l’effort physique doit être progressif dans le temps. Faire d’emblée deux heures de footing ne serait pas raisonnable. Mieux vaut commencer par une séance d’une demi-heure, puis, peu à peu, sans forcer, en suivant son propre rythme, allonger la durée de l’exercice.

Plus vous êtes sédentaire et plus il vous faut attacher d’importance à la progression de l’effort.

Régularité

Pour être bénéfique, l’activité physique doit être pratiquée deux à trois fois par semaine.
Il faut s’entraîner au minimum une heure durant pour pouvoir profiter des bienfaits du sport. Au cours de la semaine mieux vaut deux séances d’une heure qu’une séance de deux heures. Ainsi vous permettez à votre organisme de s’adapter.

L’effort physique doit se faire en aisance respiratoire. Il ne faut pas être essoufflé. Vous devez pouvoir, tout en courant, échanger quelques paroles avec votre partenaire.
Plus on est adapté à l’effort et plus on transpire rapidement. L’activité physique produit de l’énergie et donc de la chaleur. La température du corps s’élève, et la sudation va permettre de maintenir votre équilibre thermique. Mais si vous ruisselez abondamment, c’est que votre activité est trop intense.

Une bonne hygiène de vie

Le sport fait prendre conscience des bienfaits d’une alimentation équilibrée. Il ne faut pas abuser de graisses, de sucres et d’alcool. Le tabac entrave la bonne oxygénation de l’organisme et de ce fait diminue l’aptitude physique.
Le Français néglige trop souvent son petit déjeuner. Or le matin, il vous faut manger suffisamment (environ un quart de votre ration alimentaire quotidienne) pour ne pas avoir de « coup de pompe » vers onze heures.

Buvez de l’eau avant et après tout effort physique. Et ce d’autant plus qu’il fait chaud. C’est le seul moyen de lutter contre la déshydratation.

Le sport ne doit pas être une contrainte. Il ne faut pas se lever plus tôt le matin ou sauter le repos du midi afin de pratiquer son sport favori. L’activité physique doit s’intégrer à votre vie quotidienne. Aller à votre travail en vélo peut être une manière de concilier sport et vie professionnelle.

Ce qu’il ne faut pas faire

  • N’abusez pas d’alcool ou de tabac.
  • ne consommez pas trop d’excitants comme le thé, le café.
  • ne faites pas de sport après un repas trop copieux et trop « arrosé ».
  • ne faites pas de sport le matin à jeun.
  • ne pratiquez pas un sport après 21 heures, sous peine de mal dormir.
  • ne prenez pas une douche trop chaude après un effort physique.
  • ne courez pas l’hiver légèrement vêtu.
  • ne courez pas pieds nus même sur la plage, au risque de vous blesser la plante des pieds.
  • ne gardez pas vos chaussures de sport toute la journée.

Ce qu’il faut faire

  • échauffez-vous avant de pratiquer un sport, tout particulièrement s’il s’agit d’un sport intense.
  • arrêtez votre effort dès l’apparition des premiers signes de fatigue.
  • si vous partez skier, ne forcez pas au cours des premières quarante huit heures. Prenez le temps de vous habituer au froid et à l’altitude qui diminuent l’aptitude physique. Une préparation physique tout au long de l’année est souhaitable si vous voulez être en forme sur vos skis.
  • améliorez votre petit déjeuner pour éviter le « coup de barre » de fin de matinée.
  • plus vous transpirez et plus il vous faut boire pour éviter la déshydratation.
  • couvrez-vous s’il fait froid. Il est souhaitable d’avoir un survêtement ample pour ne pas gêner la circulation sanguine et pour permettre une bonne aération du corps.
  • l’été il vaut mieux vous vêtir légèrement. Si la journée est trop ensoleillée portez des lunettes et un couvre-chef.
  • après le sport n’oubliez pas la douche qui ne pourra que vous détendre.
  • choisissez des chaussures adaptées à votre pied et à l’activité physique que vous pratiquez.
  • une bonne hygiène des pieds est indispensable pour éviter l’apparition d’une « mycose ». De préférence, utilisez des chaussettes en matière naturelle (laine, fil, coton).
  • les chaussures de sport doivent être séchées et aérées après utilisation. Elles doivent également être changées régulièrement avant que ne s’y développent levures et champignons.
  • au cours de l’effort soyez attentif à la survenue de douleurs thoraciques ou abdominales, d’une sensation d’épuisement musculaire avec palpitations. Arrêtez-vous et par prudence consultez votre médecin.
  • plus on avance en âge et plus on accumule de contre-indications au sport. A partir de 40-45 ans il est raisonnable de faire un bilan médical avant d’entreprendre un sport.
  • si vous êtes sous traitement médical prenez conseil auprès de votre médecin. Certains médicaments peuvent gêner l’activité physique.
  • dans votre sac de sport pensez à emporter une bouteille d’eau mais aussi une pommade antalgique qui peut toujours être utile.
Activité d’un antibiotique: comment , pourquoi ?
les vaccins