Lexique de plantes : Lettre S

Salicaire (employée: la partie aérienne) Lythrum Salicaria

C’est une plante vivace qui peut mesurer jusqu’à 1.50 m de haut. Sa tige est bien droite, de forme quadrangulaire et poilue. Les feuilles sont elles aussi poilues, en ovale allongé et pointu. Les fleurs s’épanouissent du mois de Juin à Septembre. Elles sont rosées avec des nuances de violet, hermaphrodites et disposées en épi. Il est traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique des diarrhées légères, en complément des mesures diététiques.

Salsepareille (employée: la racine) Smilax medica

La salsepareille possède des qualités dépurative, diurétique et sudorifique intéressantes dans les états fébriles et de douleur, elle stimulerait les défenses de l’organisme. Elle est employée dans les rhumatismes et maladies de peau (psoriasis, eczéma). Enfin, elle serait bénéfique dans les troubles de la ménopause.

Sauge (employée: la feuille) Salvia lavandulifolia

La feuille de sauge a une action cholérétique (augmentant la sécrétion biliaire) et antispasmodique efficace dans les troubles digestifs (ballonnements, éructation, digestion difficile). Par ailleurs, l’existence de substances hormonales lui conférerait des propriétés œstrogéniques intéressantes dans les troubles des règles. L’huile essentielle agit sur les glandes sudoripares et diminue la formation de la sueur.

Saule blanc (employée: l’ écorce) Salix alba

Le salicoside, substance naturelle contenue dans cette plante, est un précurseur de l’acide salicylique: le saule a donc une action anti-inflammatoire et antipyrétique. On le recommande pour combattre la fièvre, les états grippaux et dans toutes les manifestations douloureuses des rhumatismes et de l’arthrose.

Saumon (employée: huile de poissons = maquereau, sardine, anchois, saumon)

Complément nutritionnel sous forme de capsules, à base d’huile de Saumon. Présenté par le fabricant comme produit contribuant à l’amélioration du bilan lipidique (taux de cholestérol et de triglycérides) de chaque individu, tout en protégeant les artêres des méfaits du temps.

Séné (employées: les folioles) Cassia angustifolia

Stimulant de l’évacuation intestinale, le séné constitue un laxatif efficace en cas de constipation aiguë, ou pour rééduquer un intestin paresseux. Il augmente le volume des selles par inhibition partielle de la réabsorption aqueuse au niveau du côlon. Contre-indiqué chez l’enfant, il convient de ne pas dépasser 10 jours de traitement.

Shii-také (employées: le champignon) Lentinus elodes

Le premier à découvrir les propriétés immuno-stimulantes du shiitake fut le Dr. Kenneth Cochran. Il constata que ce champignon, contenait une substance antivirale capable d’activer les défenses immunitaires. Le shiitake augmenterait les réserves d’interféron, agent naturel de protection contre les virus et le cancer. Utilisation: changement de saison; faiblesse des defenses naturelles de l’organisme; baisse de vitalité; sujets sensibles aux refroidissements, personnes fatiguées, stressées, surmenées; difficultés à récupérer lors de convalescences; sensibilité aux agressions extérieures en général; enfants fragiles et trop souvent febriles.

Spiruline (employé: le thalle) Spirulina maxima

Les spirulines ou algues bleues ont longtemps été à la base de l’alimentationdes Astèques dans leur pays d’origine: le Mexique. En Afrique, d’autres variétés de spirulines ont également contribué à l’alimentation des populations locales du Kanen à proximité des mares du Tchad. Pour répondre aux besoins croissants de spiruline, elle fait l’objet de mise en cultures, notamment sur les saumures naturelles du lac Texcoco près de Mexico. Ces algues minuscules recueillies par filtration sont séchées pour donner une poudre bleue verte. Cette algue est caractérisée par sa teneur en protéines (60 à 70 % du poids sec), supérieure à celle du soja et par sa richesse en acides aminés essentiels. On retrouve une quantité importante d’acide nucléique (4 % de la matière sèche) ainsi que des lipides totaux, dont une fraction importante d’insaponifiables (les caroténoïdes, le bêtacarotène) et une forte proportion d’ acides gras essentiels instaurés (l’acide gamma-linoléique). Comme de nombreuses algues, la spiruline est riche en oligo-éléments et en vitamines du groupe B. L’excellente couverture nutritionnelle qu’apporte sa composition pallie aux carences de l’alimentation actuelle. Elle couvre la plupart des besoins journaliers de notre organisme, ce qui en fait un complément alimentaire de premier choix préconisé au cours des régimes amincissants, en cas de fatigue intellectuelle et de fatigue physique, notamment chez les sportifs.

Sureau (employé: le fruit) Sambucus nigra

Le sureau fait partie des arbustes les plus connus de nos campagnes. Jadis, les petits bergers vidaient les rameaux de leur moelle pour confectionner des pipeaux. Les ombelles de fleurs blanc crème donnent des baies violet foncé, agréables à consommer en jus et en confitures. Le sureau est un remède hivernal consacré par la tradition : on le prenait autrefois en infusion pour soigner les refroidissements. Aide à lutter contre les gênes respiratoires, notamment en période hivernale. Le sureau doit ses propriétés à l’extrême richesse des baies en flavonoïdes, notamment en anthocyanes. Ces molécules complexes sont susceptibles d’intervenir dans la défense de l’organisme. Grâce à ces actifs, le sureau favorise les défenses naturelles et contribue à lutter contre les gênes respiratoires, lors de rhumes et de refroidissements.

Sommeil & détente
Le charbon végétal