Soins des mains et lèvres

Renforcez leur protection !

L’hiver arrive, une saison redoutée par nos mains et nos lèvres qui, avec le froid, se dessèchent à l’excès.
Inutile d’attendre la chute du thermomètre pour agir. C’est dès aujourd’hui qu’il faut renforcer leur protection avec des produits de soin efficaces.

Mains et lèvres démunies face au froid

Avec le visage, les mains sont les seules parties du corps non protégées. Elles subissent de plein fouet toutes sortes d’agressions: savon, produit d’entretien, vent, froid… et elles y sont d’autant plus sensibles que leur épiderme est particulièrement fin: peu de glandes sébacées sur le dos des mains, aucune sur la paume.
Conséquence: malgré la transpiration, c’est la partie la plus sèche du corps. Cet état s’aggrave encore en hiver. En effet, sous l’action du froid, du vent ou des brusques variations de température, le film hydro-lipidique normalement protecteur s’altère et la couche cornée n’assume plus son rôle de barrière: la perte en eau par évaporation est alors augmentée, la peau devient sèche et tiraille.
Un autre phénomène, lié au froid, accentue cette sécheresse: lorsque les températures sont basses, le corps va spontanément, pour préserver sa chaleur, privilégier l’irrigation des organes internes au détriment des extrémités qui seront moins irriguées. L’apport en eau et en nutriments au niveau des mains est alors réduit.
Autres victimes des intempéries: les lèvres. Dépourvues de film hydro-lipidique et de couche cornée, elles sont plus fines et plus fragiles que le reste du visage et si l’on n’y prend pas garde, se gercent rapidement.
Ainsi, dès que le froid montre le bout de son nez, la seule solution est d’hydrater, hydrater et encore hydrater les mains et les lèvres avec des produits spécifiques qui vont éviter les conséquences de cette déshydratation.

Votre enfant a souvent les lèvres gercées, gare aux mauvaises habitudes !

En dehors des conditions climatiques, certains facteurs favorisent l’apparition de gerçures sur les lèvres, ainsi:

  • le tic du léchage: les enfants se passent régulièrement la langue sur les lèvres quand elles sont sèches; si ce geste leur apporte un confort passager, il aggrave en fait la situation;
  • le dentifrice: lorsque les petits se brossent les dents, ils ne s’essuient pas toujours correctement la bouche; le dentifrice restant peut entraîner des irritations;
  • le pouce et la tétine: ils ont tendance à faire saliver les enfants et donc à favoriser les gerçures de lèvres.

Des formules canadiennes pour vaincre le froid

DERMACTIVE a élaboré en partenariat avec des pharmaciens canadiens, des soins anti-froid adaptés aux conditions climatiques extrêmes.
La crème mains DERMACTIVE a été conçue pour protéger et hydrater les mains desséchées par les agressions quotidiennes et par les conditions climatiques difficiles.
Nourrissante et protectrice par ses agents hydratants et filmogènes, elle est également enrichie en vitamines A, E, en acides gras essentiels (pour une action réparatrice et anti-âge) et en échinacée (pour une action cicatrisante).
Non grasse, elle forme un film protecteur qui résiste au lavage des mains. Autre avantage: elle contient des actions spécifiques pour les ongles (provitamine B5 et amino-acides de kératine).
Grâce à la présence de beurre de karité et d’huiles minérales, le baume à lèvres DERMACTIVE protège et calme les lèvres desséchées et gercées. Enrichi comme la crème mains en échinacée, en vitamines A, E et en acides gras essentiels, il apaise et adoucit les lèvres en un instant. Il contient également un filtre et un écran solaires qui protègent les lèvres du vieillissement cutané.

Prenez soin de vos lèvres !

Les lèvres sont dépourvues de film hydrolipidique protecteur et de couche cornée, elles sont par conséquent fragiles et mal armées pour résister aux basses températures. Pour éviter les sensations de tiraillement, les protéger des gerçures il faut utiliser un baume hydratant, protecteur et nutritif.

Chez certains adultes et enfants, les lèvres sont très souvent gercées, il faut penser à les hydrater souvent. Un geste simple, pour éviter ce problème, est de les hydrater fréquemment avec un bâton à lèvres hydratant. Le dessèchement qui peut aller jusqu’au gerçures peut être ainsi facilement évité.

Et n’oubliez pas de prendre soin de vos mains !

Vos mains sont souvent lavées, rarement protégées lors des travaux ménagers ou lors du jardinage , et souvent irritées par les produits ménagers, quand arrive l’hiver, vos mains souffrent encore plus ! Il y a peu de glandes sébacées sur le dos des mains aussi elles ont une protection naturelle faible au froid. Résultat: les mains deviennent rugueuses, sèches, les ongles cassants et friables, des engelures peuvent aussi apparaître…

Que faire ?

  • sans diminuer la fréquence des lavages, préférez les savons surgras ou pains dermatologiques, aux savons classiques ou autres produits lavants agressifs
  • hydratez vos mains avec des crèmes enrichies en glycérine, enrichie en vitamines A, E, en acides gras essentiels, glycérine, beurre de karité, en acides gras essentiels (pour une action réparatrice et anti-âge), …
  • si vos mains sont abîmées, desséchées et gercées, vous pouvez utiliser des crèmes aidant la cicatrisation.

Les risques de gerçures et d’engelures

Quand il y a une déshydratation trop importante de la peau, il y peut y avoir des fissures: gerçures et engelures.
L’apparition des engelures sera la conséquence d’un froid humide: la peau va enfler, rougir, et la lésion sera douloureuse. Les mains sont atteintes les premières, mais les pieds peuvent aussi être concernées. Que ce soit des gerçures ou des engelures, il faut prendre le problème au sérieux, et utiliser rapidement un traitement adapté.

Pour traiter les engelures, il est conseillé de prendre en alternance des bains chauds et froids. Il faut masser les engelures avec une crème adaptée , ce qui permet d’hydrater et de nourrir la peau, tout en favorisant la circulation.
Ne mettez pas les mains ou les pieds sur un radiateur, car alors le réchauffement est rop rapide et il sera douloureux.

Activité d’un antibiotique: comment , pourquoi ?
les vaccins