Comment soulager l’érythème fessier ?

L’érythème fessier est un problème de peau très courant, qui touche principalement les enfants pendant la première année de leur vie. Sachez toutefois qu’il existe des gestes simples pour aider à maintenir la douceur et la santé de la peau des fesses de votre bébé.

5 Principales causes de l’érythème fessier

Beaucoup de gens pensent que l’érythème fessier est un phénomène qui provient du fait que les parents négligent l’hygiène de leur bébé. Toutefois, ce n’est pas nécessairement vrai. Plusieurs causes sont à l’origine de ce problème si fréquent au cours de la première année de vie.

1. Une couche sale augmente la probabilité de rôtir.
Un contact excessif de la peau avec l’urine et les excréments aggrave l’érythème fessier. Dans le cas de l’urine, elle libère de l’ammoniac. L’accumulation de ce produit chimique dans la couche va entraîner la destruction de la barrière naturelle de la peau, ce qui finit par provoquer une irritation et le fameux érythème fessier. De plus, les enzymes qui composent les selles ont également un effet agressif sur la peau des bébés, notamment en cas de diarrhée. Ainsi, le fait de garder le bébé pendant de longues périodes avec une couche mouillée ou sale augmente la probabilité d’avoir les fesses cuites et d’aggraver l’inflammation.

2. L’allaitement maternel et les nouveaux aliments peuvent provoquer la dermatite des couches.
L’apparence de la queue cuite peut également être liée à l’alimentation du bébé. Certains aliments acides consommés par la mère, comme les tomates, peuvent provoquer une dermatite des couches. De plus, la diversification de l’alimentation entre 4 et 6 mois entraîne une modification de la composition des selles. En les rendant plus nocifs pour la peau de la queue, il peut augmenter la probabilité de développer une dermatite.

3. Certains médicaments peuvent entraîner un érythème fessier.
Les médicaments tels que les antibiotiques pris par le bébé ou la mère pendant la période d’allaitement peuvent perturber l’équilibre de la peau. Cela signifie que la peau devient plus vulnérable aux bactéries et aux champignons, qui vivent dans les zones les plus humides et les plus chaudes de la queue. Cela peut entraîner des éruptions cutanées, surtout dans les plis.

4. Problèmes liés aux produits d’hygiène
La présence de certains éléments suractifs dans les produits d’hygiène est responsable de la queue cuite des bébés. Ces produits, ainsi que certaines variétés de couches, peuvent provoquer des irritations de la peau.

5. Couche-culotte
Enfin, opter pour une couche plus petite que la taille de votre bébé peut également provoquer des éruptions cutanées. En raison des frottements, les fameuses irritations de la peau peuvent survenir.

8 Gestes pour prendre soin des fesses de votre bébé

Bien que la queue cuite ne soit qu’une situation passagère, elle peut devenir plus grave si des mesures appropriées ne sont pas prises. Il existe quelques précautions simples qui peuvent aider à prévenir et à traiter ce problème.

1. Changement fréquent des couches
Prévenir le contact prolongé du bébé avec l’urine et les fèces peut être important pour la prévention de la dermatite des couches. En outre, il existe maintenant des options de couches, qui ont été testées pour ne pas provoquer d’irritation de la peau.

2. Lavez souvent les fesses du bébé.
Le lavage à l’eau tiède à chaque changement de couche est une autre façon d’éviter le rôti de la queue. Il permet d’hydrater et de nettoyer toute substance susceptible d’irriter la peau du bébé.

3. Choix de lingettes adaptées
Afin de protéger votre bébé contre d’éventuelles éruptions cutanées, vous devez choisir des options qui protègent votre peau.

4. Nettoyage en douceur
Utilisez une serviette douce pour nettoyer la peau de votre bébé. Faites attention à ne pas frotter, mais à appliquer un toucher doux, en vous concentrant sur les zones humides comme les plis.

5. Appliquer une crème ou un onguent
Aujourd’hui, il existe d’innombrables options pour compléter la protection de votre bébé après le changement de couche. Le flétan est l’une des espèces les plus populaires en matière de prévention de l’érythème fessier.

6. Éviter ou utiliser le talc
À d’autres époques, cette solution était largement utilisée. Cependant, il est aujourd’hui prouvé que le talc peut améliorer l’apparence de la queue cuite.

7. Laisser la peau respirer
Dans la mesure du possible, laissez votre bébé sans couche. Cela permettra à la peau de votre bébé de respirer, réduisant ainsi les risques d’irritation.

8. Soins d’hygiène
Après avoir changé votre couche, vous devez vous laver soigneusement les mains. Cette habitude empêche la transmission de bactéries ou de champignons à d’autres régions du corps de votre bébé. On dispose d’une gamme diversifiée de produits pour prévenir l’apparition de la queue cuite ou aider à la soulager.

Comment lutter contre l’obésité infantile ?
Comment protéger votre bébé à la plage ou à la piscine ?