8 conseils alimentaires pour les adolescents

Tous les parents veulent le meilleur pour leurs enfants. Et une quantité phénoménale de croissance et de développement physique et mental se produit pendant l’adolescence. Les adolescents doivent faire face à des poussées de croissance, des changements hormonaux et des habitudes alimentaires sporadiques. De plus, vous voulez leur apprendre à prendre leur santé en main en faisant des habitudes saines une priorité – un état d’esprit qui les accompagnera jusqu’à l’âge adulte. Voici quelques conseils utiles en matière de nutrition pour les adolescents afin notamment d’éviter surpoids et obésité.

Avec la liberté naissante de votre adolescent, vous n’avez peut-être plus autant de contrôle sur ses décisions en matière d’alimentation saine qu’auparavant. Que vous ayez un athlète affamé, un préadolescent en plein développement ou un étudiant de génie, voici huit conseils en matière de nutrition pour les adolescents qui vous permettront de rester en bonne santé et de vous épanouir.

Ne pas dramatiser le sujet

En grandissant, les adolescents sont amenés à vivre des drames relationnels, qu’il s’agisse d’une amourette ou d’un ennemi juré. C’est souvent au cours de ces années périodes que les adolescents définissent leur image de soi et leur relation avec la nourriture. Dans une société obsédée par la culture du régime, les régimes à la mode et les attentes corporelles irréalistes, faites attention à la façon dont vous discutez de la nourriture, du poids et du mode de vie avec vos adolescents. Les troubles de l’alimentation se développent souvent pendant l’adolescence. Un adolescent en bonne santé est celui qui considère la nourriture comme un carburant, et non comme un bien ou un mal. Veillez à donner un exemple positif de santé dans votre foyer. Interrogez votre adolescent sur sa relation avec la nourriture et avec lui-même. La conversation peut être gênante au début, mais s’il sait que votre maison est un lieu sûr, il sera plus enclin à s’ouvrir.

Un petit-déjeuner de champion

Vous savez que le “petit-déjeuner” est le repas le plus important de la journée, mais vous avez probablement un adolescent qui saute le petit-déjeuner pour se dépêcher de sortir chaque matin. Le petit-déjeuner se décompose en “rupture de jeûne”. C’est le premier repas après un long jeûne pendant le sommeil. Les aliments que votre adolescent mange au petit-déjeuner peuvent avoir un impact sur toute la journée – du taux de sucre dans le sang à l’énergie, ils peuvent même affecter son humeur.

Encouragez votre adolescent à manger :

  • Des boissons protéinées – attention aux sucres cachés.
  • Des smoothies verts pour introduire des légumes en douce
  • Des céréales complètes ou multiples pour avoir de l’énergie
  • Des substituts de céréales non transformés et pauvres en sucre, comme le yaourt et le granola
  • Des protéines maigres comme le bacon/saucisse de dinde, les œufs et le yaourt grec
  • De bonnes sources de graisses, comme le fromage allégé et l’avocat.

Boire de l’eau est important

Que ce soit pour les adolescents ou les parents, l’hydratation est la clé d’une journée saine. Le corps est composé de 60 % d’eau et la plupart d’entre nous ont du mal à boire assez d’eau pour une santé optimale. La déshydratation peut entraîner divers problèmes qui s’aggravent si vous ou votre adolescent faites de l’exercice, pratiquez un sport ou vous exposez souvent au soleil. S’hydrater dès le matin, à chaque repas et avant, pendant et après l’exercice sont de bonnes habitudes. Il est recommandé de boire au moins la moitié de son poids en grammes d’eau par jour.

Le danger des boissons “light”

Les séances d’étude tardives et les cycles de sommeil sporadiques peuvent inciter votre adolescent à se tourner vers les boissons énergisantes, mais ce n’est certainement pas le choix le plus sain pour un corps en pleine croissance. La caféine naturelle contenue dans des thés comme le ginseng et le thé vert est une option saine si votre adolescent passe une nuit blanche. La modération est la clé. Un excès de caféine n’est bon pour personne.

Si l’école de votre adolescent est remplie de distributeurs automatiques de jus de fruits et de sodas sucrés, essayez de l’éduquer sur le danger de boire trop de sucre et trop de calories. Des mauvaises calories se cachent dans ces boissons pétillantes et sucrées. Bien sûr, ces boissons peuvent être consommées de temps en temps, mais elles peuvent provoquer des maux de tête, des pics et des chutes de glycémie, et une mauvaise concentration si vous en consommez une tous les jours.

Des aliments frais

Pour favoriser une relation positive et durable avec la nourriture, enseignez à votre adolescent qu’il existe des aliments sains et des aliments moins sains, plutôt que des aliments bons et mauvais. C’est cette mentalité du “bon” et du “mauvais” qui peut conduire à considérer l’alimentation comme une chose pour laquelle il faut être puni, caché ou honteux. Certains aliments contiennent plus de nutriments, de vitamines et d’énergie que d’autres, c’est tout. Certains contiennent plus de sucres qui se dégradent rapidement. D’autres contiennent plus de graisses ou de céréales qui se décomposent lentement et libèrent une énergie durable. Les pics d’énergie ont leur place, mais encouragez vos adolescents à opter pour des aliments plus sains et à libération lente.

Voici une liste d’échanges d’aliments à effectuer pour vous aider à démarrer :

  • Pâtes à base de farine enrichie < nouilles végétariennes
  • Pain ou riz blanc < pain complet ou riz brun
  • Huiles lourdes < huile d’avocat
  • Viandes grasses et riches en matières grasses < viandes maigres cuites au four
  • Croustilles, chips ou snacks transformés < préparez vos propres alternatives végétariennes, à faible teneur en sodium ou en sucre.
  • Portions supplémentaires < buvez un grand verre d’eau ou mangez une autre portion de légumes. Ensuite, si vous avez encore faim, allez-y et prenez des secondes.
  • Boissons sucrées < tisanes, eau gazeuse ou plate avec des baies congelées, un peu de jus de fruits ou des tranches d’agrumes (limes, citrons, pamplemousse, oranges).

Ces petites choses qui comptent : les vitamines et minéraux

Le fer, le calcium, la vitamine C sont autant de vitamines et de minéraux essentiels pour rester en bonne santé. Avec un régime alimentaire instable, il est facile pour les adolescents de manquer de ces nutriments vitaux. Les compléments alimentaires peuvent offrir à votre adolescent un large éventail de bienfaits pour la santé et un soutien supplémentaire contre les dommages causés par les radicaux libres. Ils peuvent également favoriser une fonction cardiovasculaire normale et saine, un aspect sain de la peau et aide à soutenir l’immunité, atténuant même les symptômes du rhume.

Changez le menu

Comme tout le reste dans le monde d’un adolescent, la nourriture peut vite devenir ennuyeuse. Une alimentation saine et équilibrée passe notamment par la consommation d’aliments variés. Changez le menu de cette semaine pour que les goûts restent intéressants. En plus de satisfaire leurs papilles gustatives, la variété des aliments leur permet d’obtenir les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et rester en bonne santé. Essayez de cuisiner un plat d’une autre culture ou d’un autre pays ou choisissez un nouveau légume de saison.

Apprenez à votre ado à cuisiner

Les adolescents aiment leur indépendance. Développer de nouvelles compétences, se forger de nouvelles opinions et vivre de nouvelles expériences les préparent à devenir des adultes à part entière. Pour ce qui est de la liberté retrouvée, cuisiner pour eux-mêmes est tout aussi important que l’obtention du permis de conduire. Testez ensemble une nouvelle méthode de cuisson, comme la friture à l’air libre ou la cuisson sous pression.

Lorsqu’ils ont la possibilité de créer leur propre cuisine, manger devient un plaisir. Et c’est un excellent entraînement pour le moment où ils quitteront le nid.

 

L’alimentation peut être un sujet délicat, surtout dans le chaos toujours changeant de l’adolescence. Ces huit conseils vous donneront de nouvelles idées et de nouvelles façons d’aborder la question de la bonne nutrition chez les adolescents. Apprendre à vos adolescents l’importance de ce qu’ils mettent dans leur corps à un jeune âge crée des habitudes saines qu’ils garderont toute leur vie. Comme pour tout ce que vous leur enseignez, ils vous diront certainement un jour un grand merci.