Apprenez à contrôler vos allergies !

Les allergies touchent une grande partie de la population. Dans certains cas, ils peuvent être mortels, car les gens arrêtent de respirer lorsqu’ils subissent un choc anaphylactique. Heureusement, il s’agit dans la plupart des cas d’épisodes moins graves. Les allergies touchent une grande partie de la population. Dans certains cas, ils peuvent être mortels, car les gens arrêtent de respirer lorsqu’ils subissent un choc anaphylactique. Heureusement, il s’agit dans la plupart des cas d’épisodes moins graves. Quel que soit le degré de gravité, les allergies interfèrent avec le bien-être et la qualité de vie des personnes qui en souffrent. 

Quels sont les divers types d’allergies et les symptômes ?

Les allergies sont une réponse exagérée du système immunitaire à une certaine substance, appelée allergène. Le corps le considère comme offensant et y répond par l’intermédiaire de ce qu’on appelle des médiateurs (responsables des symptômes d’allergie).

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il existe de nombreux types d’allergènes et qu’une personne peut être allergique à plus d’une substance. Les allergènes les plus courants sont : les pollens, les acariens, les poils d’animaux,

Les symptômes varient en fonction du type d’allergie. En règle générale, ils affectent principalement :

Comment traiter une réaction allergique ?

Il existe des médicaments pour contrôler les allergies et soulager les symptômes, comme les pommades et les comprimés d’antihistaminique. Cependant, le plus important est d’essayer d’éviter l’exposition à la substance allergène.

Pour chaque type d’allergène, il existe différentes mesures de prévention. Par exemple, en cas d’allergie aux acariens, il est essentiel de garder la maison propre et de passer l’aspirateur régulièrement. En outre, les tapis, moquettes et carpettes doivent être enlevés et la literie doit être lavée fréquemment et à des températures élevées (plus de 60 °C). Il faut éviter de prendre un médicament sans l’avis d’un médecin spécialiste. Le système immunitaire de chaque personne est différent. C’est pour cette raison qu’en cas d’une réaction allergique, il faut immédiatement appeler les urgences.

Allergies saisonnières : printemps et pollen

Le printemps est la saison qui favorise le plus l’apparition d’allergies, dues au pollen des fleurs et des arbres. En fait, c’est à ce moment que la flore pollinise, laissant les microparticules dans l’air, au goût du vent.

Bien qu’ils soient généralement minuscules, extrêmement légers et invisibles à l’œil nu, les grains de pollen peuvent parcourir des kilomètres. Ils finissent par entrer en contact avec le corps humain, plus précisément avec les voies respiratoires, ce qui provoque des allergies.

Les symptômes sont divers et vont des éternuements aux crises d’asthme, en passant par la conjonctivite allergique, l’eczéma et l’urticaire. En outre, l’allergie prend souvent la forme d’une rhinite allergique.

Malheureusement, il est impossible d’éviter totalement l’exposition au pollen. Cependant, il existe des mesures qui peuvent et doivent être prises pour minimiser les effets et l’intensité de ces types de réactions allergiques. Voici quelques-unes de ces précautions :

Découvrez les différents types de pollen, ceux qui causent le plus d’irritabilité et les temps de polonisation des plantes qui les reproduisent ;

Évitez de marcher, de faire du sport et de camper les jours très chauds, secs et venteux, surtout aux heures où la concentration de pollen est plus élevée ;

Portez des lunettes de soleil ;

Changez de vêtements lorsque vous rentrez chez vous ;

Prenez un bain avant de vous coucher, afin qu’il ne reste aucun résidu sur la peau et/ou les cheveux. Cela leur évitera de se mettre sur des draps et des taies d’oreiller ;

Gardez les portes et les fenêtres fermées.

Rhinite allergique

La rhinite allergique est une maladie respiratoire causée par des allergies et qui entraîne une inflammation de la muqueuse nasale. Elle doit être surveillée et traitée dès que possible pour éviter qu’elle ne s’aggrave et ne provoque des complications plus graves comme l’asthme. Les signes les plus courants associés à cette affection sont les suivants

En ce qui concerne le traitement, il existe plusieurs options. D’une part, certains médicaments servent à soulager immédiatement les symptômes. D’autre part, il existe des médicaments qui ont un effet préventif et qui sont donc pris régulièrement.

Si vous partez en vacances, emportez une trousse de pharmacie !
10 conseils pour un foie en bonne santé !