Armoire à pharmacie : préparez-la pour l’hiver !

Le contenu de l’armoire à pharmacie doit changer tout au long de l’année. À l’approche de l’hiver, des problèmes de santé courants apparaissent. Ainsi, la disponibilité des médicaments facilite le traitement de certains symptômes, ce qui réduit l’impact sur le bien-être des patients. Sachez que toutes les saisons sont associées à des maladies spécifiques. Toutefois, ces derniers varient d’une personne à l’autre. Certains souffrent davantage d’allergies typiques du printemps. D’autres, au contraire, ont du mal à supporter les températures élevées de l’été. Cependant, l’hiver est une saison très exigeante pour l’organisme. Être immunisé contre une maladie ou minimiser son impact sur la santé, c’est prendre des précautions. En outre, vous devez savoir quels facteurs vous rendent plus susceptibles de développer certains symptômes ou pathologies. 

5 produits à inclure dans l’armoire à pharmacie

Les éléments suivant procurent le soulagement des symptômes associés aux problèmes de santé typiques du temps froid. Toutefois, il est important de consulter la notice du médicament et de respecter les dosages indiqués, ainsi que la durée des prises. En outre, vous devez toujours consulter un professionnel de la santé.

  • Antipyrétiques et analgésiques

Les antipyrétiques et les analgésiques sont parmi les médicaments les plus utiles en période hivernale. Ils sont généralement utilisés pour combattre la fièvre, et réduisent également la gêne causée par les rhumes et la grippe.

  • Antihistaminiques ou médicaments antiallergiques

Les principes actifs de ces médicaments visent à combattre ou à réduire les symptômes associés aux rhumes, grippes et allergies. Ils traitent des symptômes tels que l’écoulement nasal, l’irritation des yeux, les éternuements et la toux. Il s’agit donc de médicaments que vous devez avoir dans votre pharmacie.

  • Décongestionnants nasaux

Ces médicaments sont très utiles pour la décongestion nasale. Il existe des produits topiques, en spray ou en gouttes, et des produits à dosage oral. Ces compositions aident à soulager l’obstruction nasale tout en empêchant l’essoufflement d’endommager la gorge.

  • Médicaments contre la toux

La toux est très fréquente pendant la saison froide, et est parfois associée aux problèmes mentionnés ci-dessus. Ainsi, vous pouvez ajouter des médicaments contre la toux dans votre pharmacie. Sachez qu’il existe deux types de toux ayant chacun son remède. Vous devez donc comprendre les symptômes afin de pouvoir choisir plus tard entre l’un et l’autre :

  • Anti-inflammatoires

L’inflammation de la gorge, l’enrouement et l’aphonie sont également des maladies hivernales typiques. Pour les contrer, vous devez avoir des comprimés anti-inflammatoires, des anesthésiques locaux ou des sucreries émollientes dans votre pharmacie. Ceux-ci aident à calmer et à soulager l’irritation de la gorge.

  • Rouge à lèvres et pommades hydratantes

Les basses températures provoquent des réactions cutanées négatives. L’une de leurs conséquences est l’apparition d’un kyste. Ce problème peut apparaître non seulement sur les lèvres, mais aussi sur les joues, les paupières ou les paumes. Il est donc important d’avoir du rouge à lèvres en pommade dans votre pharmacie. Par ailleurs, une autre manifestation dans l’épiderme est l’apparition d’engelures. Ainsi, il est essentiel de disposer de pommades hydratantes qui renouvellent la couche protectrice des surfaces corporelles les plus exposées aux facteurs climatiques.

5 conseils pour organiser la pharmacie à domicile

L’organisation des médicaments dans l’armoire à pharmacie est un aspect à considérer. Effectivement, certaines précautions doivent être prises pour que les médicaments ne perdent pas leur efficacité ou ne mettent pas en danger votre santé et celle de votre famille :

  • Gardez l’armoire de la pharmacie à l’abri de l’humidité et des températures extrêmes ;
  • Créez des conditions pour que les enfants ne puissent pas avoir accès aux médicaments ;
  • Ne jamais retirer les médicaments de leur emballage ou les séparer de leur notice. Ces dernières contiennent des informations utiles pour leur utilisation ;
  • Créez des compartiments dans le placard de la pharmacie. Vous pouvez, par exemple, consacrer un espace aux médicaments prescrits par le médecin et un autre aux produits destinés aux enfants ;
  • Vérifiez régulièrement l’état de tous les produits en analysant leurs dates de péremption. S’ils ont dépassé leur date limite de consommation, livrez-les à une pharmacie.
Angine stable : des médicaments aussi efficaces que les cathéters cardiaques ou les pontages
Qu’est-ce que le sorbitol ?