Beauté : la cryofréquence : comment fonctionne-t-elle ?

La recherche d’un corps aux contours bien définis et harmonieux est encore fréquente, aussi de plus en plus de nouveaux dispositifs dans le domaine des traitements esthétiques apparaissent comme un complément pour que ce désir puisse être satisfait. Parmi les possibilités, la cryofréquence se distingue comme une ressource courante avec des résultats satisfaisants dans la réduction localisée des graisses. Selon les physiothérapeutes, cet équipement n’a fait son apparition que ces dix dernières années, se démarquant depuis lors dans les cliniques esthétiques. Cette procédure peut être appliquée aussi bien au visage qu’à d’autres régions du corps et promet d’être l’élément manquant pour obtenir une peau plus tonique, réduisant les graisses et la cellulite.

Comment fonctionne la cryofréquence et pour qui est-elle indiquée ?

La cryofréquence est une technologie qui combine le froid de -10 ºC avec une radiofréquence multipolaire et monopolaire qui, par un processus de conversion, génère une chaleur pouvant atteindre 60 ºC. C’est précisément cette différence de température qui garantit les résultats visibles après les séances de traitement.

8 traitements dermatologiques pour un visage parfait :

Le traitement par cryofréquence peut être appliqué dans les cas suivants :

– Diminuer les rides ;

– Améliorer l’aspect de la peau ;

– Améliorer la qualité du collagène et de l’élastine ;

– Améliorer l’hydratation de la peau ;

– Accélérer l’élimination des toxines ;

– Réduire la cellulite ;

– Combattre les vergetures et la fibrose ;

– Améliorer l’apparence des cicatrices ;

– Combattez la graisse localisée dans le ventre, la culotte, les flancs, les bras et la bajoue ;

– Combattre la flaccidité dans n’importe quelle zone du corps.

L’équipement a un refroidissement de la tête, ce qui évite les brûlures et produit des chocs thermiques sur les tissus, déstabilisant le métabolisme de l’endroit où il est appliqué. “Ce processus mobilise autant de cellules adipeuses que de collagène, son utilisation étant recommandée pour ceux qui cherchent à résoudre la flaccidité des tissus, tant corporels que faciaux, et la graisse localisée. 

6 mythes et vérités sur la cryofréquence

Avec de nombreuses promesses en matière d’élimination des graisses localisées, d’harmonisation du corps et de diminution de la flaccidité des tissus, la cryofréquence peut générer quelques doutes chez les patients. Découvrez ci-dessous les mythes et les vérités révélés par les professionnels :

1. Le cryoflow provoque-t-il des brûlures ?

Un professional révèle que ce traitement ne provoque ni douleur ni brûlure. Cela est dû à la présence d’un dispositif de refroidissement à la base, qui ne permet pas d’endommager la peau.

2. La cryofréquence améliore-t-elle l’apparence des vergetures ?

C’est vrai. Bien que ce ne soit pas la procédure la plus adaptée pour combattre les vergetures, la cryofréquence augmente la production de collagène, renforçant ainsi les structures de la peau. Ainsi, dans le cas de vergetures petites et récentes, la cryofréquence peut améliorer leur apparence, voire les éliminer.

3. La cryofréquence permet-elle de combattre les graisses localisées en une seule séance ?

Pour présenter des résultats contre la graisse localisée, entre 4 et 10 séances sont nécessaires, selon le cas.

4. La cryofréquence est-elle efficace dans le traitement des rides et des lignes d’expression ?

C’est vrai. Avec l’application de la cryofréquence, il y aura un effet de contraction sur les fibres de collagène, ce qui rendra la peau plus ferme et plus tonique.

5. La cryofréquence ne sert-elle qu’à réduire les graisses localisées ?

En plus d’éliminer ce peu de graisse qui insiste pour rester aux pires endroits, ce traitement est aussi très recherché pour l’amélioration de l’aspect de la cellulite et de la flaccidité.

6. Qui a des prothèses ou des piercings en métal ne peut pas faire la cryo-fréquence ?

C’est vrai. Un médecin révèle que l’équipement favorise une chaleur intense qui peut se propager dans tout le corps pendant la séance. Comme le métal est un excellent conducteur, il peut attirer l’énergie des radiofréquences et peut causer des brûlures, des malaises et des interférences encore plus graves. Les personnes qui portent des piercings, des boucles d’oreilles, des bracelets ou tout autre objet métallique doivent les retirer lors de la cryopression. Le professionnel prévient que les personnes qui portent des prothèses métalliques ne devraient pas faire le traitement.

Grâce à ces précisions des professionnels, il est plus facile de trouver une clinique spécialisée dans ce type d’intervention, en connaissant un peu plus son fonctionnement et son action. Un autre traitement très recherché pour ceux qui cherchent à éliminer les graisses localisées est la cryolipolyse. Malgré des noms similaires, les deux procédures ont leurs particularités. La cryoFréquence peut être déterminée comme un traitement de radiofréquence de haute puissance, avec des applicateurs refroidis, par le contraste des températures obtenues par la chaleur de la radiofréquence avec les applicateurs refroidis.

La cryothérapie et ses avantages

La cryothérapie est un procédé de traitement par le froid qui soumet le corps à une température de -110°. Ce froid sec et intense est utilisé pour soulager la douleur, réduire le calibre des vaisseaux, et stimuler les fonctions de récupération de votre corps. Les bienfaits de la cryothérapie corps entier (CCE) sont aujourd’hui bien connus et reconnus par de nombreuses études publiées sur le sujet. Popularisée par les grands sportifs, la cryothérapie est aujourd’hui largement intégrée par les professionnels de santé dans leur arsenal de soins. L’intérêt de la cryothérapie est également démontré dans le cadre du bien-être, et plus particulièrement en cas de troubles du sommeil, de dépression nerveuse ou de troubles d’anxiété. Le nombre et la fréquence des séances de cryothérapie est à décider avec votre cryothérapeute au regard des objectifs poursuivis et de vos disponibilités. 

La cryothérapie et le sport

Plébiscitée par les sportifs de haut niveau, la thérapie par le froid ou cryothérapie s’adresse de plus en plus au grand public. Exposer son corps à un froid intense, ça vous tente? La cryothérapie a le vent en poupe dans les milieux sportifs professionnels et amateurs. Si les avantages sont certains, il est indispensable de prendre quelques précautions. Si la pratique d’un sport est excellente pour la santé et notamment sur le muscle cardiaque, l’effort physique n’est pas sans conséquence sur le reste du corps. En effet, l’exercice d’un sport entraîne une production de toxines dont il est important de se débarrasser pour une bonne récupération musculaire. Ces toxines viennent s’accumuler notamment dans les muscles et provoquent des douleurs lorsqu’elles ne sont pas évacuées. La circulation sanguine et lymphatique est chargée d’éliminer naturellement ces toxines. La cryothérapie corps entier va améliorer considérablement ces deux voies de circulation en provoquant une augmentation du rythme cardiaque ainsi qu’une vasoconstriction suivie d’une vasodilatation. Les effets de la cryothérapie corps entier sur le corps et plus particulièrement sur la circulation sanguine vont améliorer l’évacuation des toxines présentes suite à un effort physique. Après une séance de sport, les muscles sont chauds et doivent être oxygénés. La cryothérapie corps entier va jouer une action décisive sur la récupération musculaire. Ainsi, les personnes qui pratiquent ce type de soin sont moins atteintes par les courbatures et les douleurs qu’elles entraînent. Les blessures ne sont pas rares lorsque l’on pratique un sport. Une chute ou un choc quelconque peut entraîner une inflammation d’un muscle ou une lésion. L’exposition à des températures extrêmement basses avec la cryothérapie corps entier va stopper l’inflammation, diminuer les œdèmes ainsi que les microlésions musculaires.

Traitements esthétiques pour modeler le corps et réduire la graisse localisée

La cryolipolyse, quant à elle, consiste en un traitement qui associe le refroidissement sélectionné et contrôlé des cellules adipeuses, pendant environ une heure, à des températures pouvant varier de 0 à -15 ºC, pour provoquer la mort programmée des cellules adipeuses. Il vise uniquement la réduction de la graisse localisée, pouvant conquérir comme effet secondaire la réduction de la flaccidité. Ce processus de refroidissement modifie la structure cellulaire dans cette région, provoquant une réponse inflammatoire avec l’élimination de ces cellules adipeuses, présentant ses résultats dans une période allant jusqu’à 90 jours.

Contre-indications de traitement

En guise d’alerte pour ceux qui souhaitent suivre ce traitement, la physiothérapeute révèle que son application n’est pas indiquée pour les stimulateurs cardiaques, les personnes ayant un diagnostic positif de cancer de la peau, les porteurs d’implants métalliques ou en silicone sur le site d’application, la dermatite atopique, les patients utilisant des corticostéroïdes, les femmes enceintes et les mères allaitantes. Les patients qui pratiquent la cryolipolyse dans la même région ne peuvent pas utiliser la cryo-fréquence pendant une période d’un mois.

Avec des résultats considérables visualisés tout au long du traitement, la cryofréquence se présente comme une alternative pour ceux qui cherchent à éliminer les graisses localisées, à améliorer la flaccidité de la peau et à lisser les rides et la cellulite. Trouvez un professionnel qualifié et profitez des avantages de ce traitement.

Fibrillation atriale: la cryo-ablation aussi efficace que les radiofréquences

L’isolation de la veine pulmonaire par ablation par cathéter est recommandée dans le traitement de la fibrillation atriale paroxystique réfractaire aux médicaments. L’ablation par radiofréquences et la cryo-ablation sont les deux méthodes les plus utilisées. L’ablation par radiofréquences est la procédure la plus difficile en cardiologie. Les deux méthodes diffèrent par le type d’énergie utilisée pour détruire le tissu (la chaleur pour les radiofréquences, le froid pour la cryo-ablation), mais aussi du fait qu’avec les radiofréquences, la destruction se fait point par point au niveau du tissu, nécessitant de multiples applications et un système d’imagerie et de cartographie pointu, tandis que la cryo-ablation utilise un ballonnet qui délivre le froid à l’ensemble du tissu, guidé par fluoroscopie.

Que faire en cas de boutons ?
Peau sensible ? Apprenez à la protéger correctement