La cigarette électronique est-elle la meilleure solution pour arrêter de fumer ?

cigarette électronique

Publié le : 05 avril 20226 mins de lecture

Arrêter de fumer est plus facile à dire qu’à faire. Même s’il s’agit avant tout d’une question de volonté, cette démarche salvatrice pour la santé demande une certaine dose de courage et d’abnégation. Heureusement, pour aider les fumeurs qui ont décidé de franchir le pas, il existe des solutions, notamment les cigarettes électroniques, dont les utilisateurs sont communément appelés « vapoteurs ». Facilement reconnaissables au nuage de fumée blanche qu’ils laissent derrière eux, ces derniers sont de plus en plus nombreux à opter pour ce produit qui ne cesse de se développer et qui obéit désormais aux codes du marketing en proposant des designs séduisants et des saveurs aussi exotiques qu’originales.

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

Les cigarettes électroniques, sont des appareils qui libèrent de la nicotine par le chauffage d’un mélange liquide de propylène glycol et de glycérine végétale. Ce mélange est porté jusqu’à une température de 350 degrés au moyen d’une batterie qui est chargée avec un port USB avant d’être aspiré à travers un embout buccal. Il existe différentes saveurs dont les concentrations en nicotine varient entre 36 mg/ml et 0 mg/ml.

Le propylène glycol est insipide, inodore, incolore, huileux, hygroscopique et miscible avec l’eau, l’acétone et le chloroforme. Il est responsable de la visibilité de la vapeur. En effet, les cigarettes électroniques ne produisent pas de fumée à proprement dire mais plutôt de la vapeur qui se dissout rapidement dans l’air, bien qu’elle produise plus de fumée qu’une cigarette conventionnelle.

La glycérine naturelle est un liquide transparent à base d’huiles de palme, de noix de coco ou de soja. Il est fabriqué en soumettant les huiles à la force combinée de la pression, de la température et de l’eau.

La cigarette électronique est-elle une solution efficace pour arrêter de fumer ?

La réponse à cette question est très claire : oui.  En effet, le vapotage est une excellente manière d’éviter l’anxiété que peut provoquer le sevrage tabagique en introduisant en quantités progressivement réduites de la nicotine dans l’organisme. Ainsi,  les personnes qui utilisent une cigarette électronique pour arrêter de fumer ont plus de chances de réussir que celles qui essaient sans aucune aide, bien que cette dernière option soit la plus recommandée.

Cependant, le plus grand danger de ce produit est qu’il ne soit pas destiné uniquement aux fumeurs. De nos jours, la cigarette électronique voit sa popularité croitre auprès d’un public jeune mais également chez  des adultes qui n’ont jamais consommé de tabac.

À découvrir également : Cigarette électronique : quel format privilégier pour arrêter de fumer ?

Quels sont les symptômes du vapotage ?

L’expérience de la vape peut s’avérer être désagréable dans un premier temps. En effet, il n’est pas rare de constater les premiers jours l’apparition de certains symptômes dont les plus fréquents sont les suivants :

1. Gorge sèche ou irritée ;

2. Éruptions d’acné ;

3. Crampes et courbatures musculaires ;

4. Toux ;

5. Ulcères dans la bouche et la langue.

La plupart de ces symptômes disparaissent au bout d’une semaine et les vapoteurs commencent à ressentir des sinus plus propres ainsi qu’une respiration plus profonde et plus facile. Il est cependant important de préciser que les conséquences à long terme du vapotage ne sont pas encore connues.

Cigarette électronique ou classique, quelle est la moins chère ?

Pour répondre à cette question, il suffit de faire une estimation :

·         Le tabac

Avec un paquet à 9 euros, une personne fumant  10 cigarettes par jour dépenserait  31,5 euros par semaine, soit 126 euros par mois et 1512 euros par an.

·         La cigarette électronique

L’appareil coûte entre 30 et 70 euros. Le e-liquide, qui peut être de différentes saveurs ( les plus nocifs sont la menthe et la cannelle en raison des produits chimiques nécessaires à leur fabrication), a un prix de 4,5 euros pour le flacon de 10 ml et de 17 euros pour le flacon de 50 ml.

Si une personne consomme un petit flacon par semaine, la dépense serait de 18 euros par mois et de 216 euros par an, somme à laquelle il convient de rajouter l’investissement initial.

Par conséquent, il est clair qu’en plus d’être une bonne option pour arrêter de fumer, la cigarette électronique est également moins onéreuse que le tabac conventionnel. Il est tout de même recommandé de ne consommer aucune de ces deux substances.

Cigarette électronique : conseils pratiques

Avant de franchir le pas et d’opter pour la cigarette électronique, il est important de se renseigner auprès de professionnels reconnus. Ces derniers connaissent les spécificités de chaque produit et sont les plus qualifiés pour recommander le type d’appareil ou de liquide adéquat pour débuter. Il peut également être intéressant de demander l’avis de vapoteurs expérimentés qui sauront répondre aux questions qu’un novice est naturellement amené à se poser.

Plan du site