Utile en thérapie aussi bien qu’en prévention, les bienfaits du curcuma !

Le curcuma est une épice qui, après avoir été réduit en poudre, est utilisé depuis des siècles dans la médecine orientale pour se protéger des inflammations. Le curcuma est un puissant antioxydant et un excellent anti-inflammatoire grâce aux molécules de curcuminoïdes et de curcumine, ses principaux principes actifs. Des illustrations indiquent que le curcuma a des vertus à la fois curatives et préventives.

Les vertus du curcuma en cure de pathologies

En thérapie, le curcuma est un allié de la digestion en accentuant la production et la sécrétion de la bile, par activation de la vésicule biliaire. La bile est un liquide produit par la vésicule biliaire et elle participe à la digestion des graisses en les dégradant pour donner des petites gouttelettes d’acides gras, absorbables par les cellules intestinales.

Le curcuma est, aussi, utilisé pour traiter l’ulcère de l’estomac. On peut traiter les troubles du foie par le curcuma. Pour pouvoir bénéficier de ces vertus, une consultation est nécessaire car le curcuma est contre-indiqué en cas de problème biliaire, obstruction ou calculs.

Comme c’est un bon anti-inflammatoire naturel, il soigne les inflammations telles les gingivites, les inflammations articulaires d’origine inflammatoire, les inflammations cutanées et également les blessures. Le curcuma peut interagir positivement à d’autres anti-inflammatoires. Il peut participer également aux traitements de cancer. On peut le prendre en complément alimentaire, comme cellinnov curcumine disponible parmi la gamme des produits des laboratoires Cellinnov sur leur site cellinnov.com.

Les bienfaits du curcuma en préventifs

Avec ses propriétés fluidifiant du sang, le curcuma prévient les consommateurs des maladies cardio-vasculaires.

Etant un puissant antioxydant, la curcumine est un micro-élément qui agit au niveau cellulaire. Elle évite la mort des cellules en aidant la cellule à combattre les radicaux libres (résidus de métaux lourds, de pesticides et d’autres molécules). En aidant ainsi la cellule, les antioxydants participent à la longévité des cellules du corps et retarde le vieillissement.

Puis,  l’absorption de curcuma peut prévenir l’apparition de cancer. Il se débarrasse des cellules mortes ou des cellules ayant subi des mutations, qui en se multipliant donnes les cellules cancérigènes.

Comment peut-on consommer le curcuma ?

On peut consommer le curcuma en cuisine, sous forme d’épice dans les repas. Puis, on peut en faire du jus, pressé à froid et bu tel quel ou mélanger avec d’autres jus de fruits et légumes, ou également en décoction.

 

Problèmes intestinaux : comment renforcer la santé intestinale ?
Douleurs articulaires & solutions naturelles !