À quoi ressemble le traitement de la presbyphonie ?

Le processus de vieillissement entraîne d’innombrables transformations dans notre corps, tout change, y compris la façon dont les organes fonctionnent en général. Ainsi, ce qui était très facile à faire finit par devenir un peu plus difficile, le corps n’a plus le même rythme et même notre voix change. Au fil des ans, les structures chargées de la production vocale changent également, ce qu’on appelle la presbyphonie. En effet, la question est : à ressemble le traitement presbyphonie ?

Presbyphonie : quelle est cette maladie ?

Commençons par parler de la presbyphonie à la lettre. Le préfixe “presbi” signifie vieillissement. La fin “phonie” fait référence au son ou au timbre de notre voix, donc la presbyphonie signifie le vieillissement de la voix, causé par un changement des cordes vocales.

La personne qui souffre de presbyphonie a ses muscles qui sont responsables du mouvement des plis vocaux altérés, de sorte que les plis deviennent plus arqués, créant une crevasse par laquelle l’air s’échappe pendant la parole, rendant la voix plus faible, moins puissante et défectueuse.

Atrophie des cordes vocales, est-ce mon cas ?

Tous les cas d’altération de la voix ne sont pas directement liés à la presbyphonie, il est donc nécessaire de faire un diagnostic complet, où il est possible de vérifier s’il existe une pathologie vocale associée, comme des nodules, par exemple, ou s’il s’agit réellement du processus naturel de vieillissement.

Mais il convient de souligner qu’il faut savoir différencier deux choses : le larynx est notamment l’endroit où se trouvent les cordes vocales, responsables de la production du son. Le presbytère est le nom donné à un larynx âgé et si la voix qui est altérée est celle produite dans le presbytère, alors oui, c’est un cas de presbyphonie.

Les caractéristiques de la presbyphonie : causes et symptômes

Le changement de la voix survient généralement après l’âge de 60 ans ou la modifications physiologiques des cordes vocales peut ne pas être réversible. En effet, la masse musculaire et les membranes muqueuses se réduisent, entraînant ainsi une détérioration de la coordination fine. Les modifications peuvent également affecter le larynx et le patient commencera à remarquer une différence entre sa voix actuelle et celle que celui-ci avait en étant plus jeune. En termes médicales, ces changements correspondent à une atrophie des cordes vocales, ou simplement, une presbyphonie.

La presbyphonie se manifeste notamment à travers plusieurs symptômes tels :

  • Une réduction du volume de la voix
  • Tremblements dans la voix
  • Voix plus basse pour les femmes et plus haute pour les hommes
  • Endurance vocale diminuée
  • Projection de la voix réduite

Traitement presbyphonie : comment le faire ?

Tout comme la pratique d’activités physiques peut réduire les effets négatifs du vieillissement du corps, la phonothérapie peut aider les patients grâce à des exercices qui favorisent le processus de production de la voix, de la respiration au mouvement des plis vocaux et de la bouche.

  • L’orthophonie

L’orthophonie est principalement le traitement privilégié assister le patient à projeter sa voix avec moins d’effort. En effet, la capacité auditive diminue également avec l’âge, ce qui renforce encore plus le problème de presbyphonie. L’intervention d’un orthophoniste pour mettre en place un programme de rééducation vocale est alors indispensable. Le traitement sera similaire en principes à un exercice physique des patients afin de garder leur voix en vieillissant.

  • La thérapie hormonale

Un traitement hormonal peut aussi être recommandé par les professionnels en médecine pour éviter une presbyphonie précoce. Par ailleurs, les hommes ayant reçu une injection de testostérone maintiennent de bons résultats concernant leur performance vocale sans nécessiter d’intervention chirurgicale.

  • Lifting de la voix

Si l’orthophonie et le traitement le traitement médical ne réussissent pas à réduire les effets de la presbyphonie et que l’atrophie des cordes vocales persiste, les patients peuvent recourir à une injection endoscopique de substances inertes dans la corde vocale. Cette opération donne notamment d’excellents résultats en rétablissant une vibration presque normale de la voix sans déraper dans le aigus. Toutefois, une seconde injection peut être indispensable pour certains patients après quelques années.

Prévention de la presbyphonie

La majorité des problèmes de voix sont traitables, et bien que les troubles de celle-ci soient surtout un signe de vieillissement, un changement significatif dans la voix doit tout de même être examiné par un médecin dans le but d’identifier un éventuel problème de santé sous-jacent.

Aussi naturel et inévitable que cela puisse être, il est possible d’effectuer des exercices qui permettent de garder une voix claire et puissante pendant de nombreuses années. Par exemple, maintenez une routine d’activités qui font appel à votre voix, chantez, parlez beaucoup, enregistrez des audios, lisez à haute voix, utilisez beaucoup votre voix.

Angine stable : des médicaments aussi efficaces que les cathéters cardiaques ou les pontages
Vaccins contre les maladies éruptives : les effets secondaires