Lexique de plantes : Lettre T &V

Thé vert (employée: la feuille) Camellia sinensis

Contrairement aux thés fermentés, semi-fermentés, noirs, blancs et fumés, le thé vert n’a subi aucune transformation et conserve ainsi toutes ses vertus. Parmi celles-ci, des études ont pu révéler son action stimulante, tonique et excitante. Les activités stimulante et diurétique du thé, une des boissons les plus consommées dans le monde, sont bien connues. Il convient de préciser que l’on distingue le thé vert (stabilisé, séché rapidement et roulé), le thé noir (roulé, fermenté et séché) et le thé oolong (demi-fermenté). En phytothérapie, ce sont les feuilles du thé vert, non fermentées, qui sont recommandées lors des régimes amincissants. La présence de caféine augmente le métabolisme de base des cellules et combat la rétention d’eau en mobilisant les dépôts graisseux par stimulation enzymatique (la caféine permet à l’organisme de consommer ses graisses). La richesse en composés phénoliques permet de réguler la libération de la caféine, évitant ainsi les éventuels problômes d’énervement ou de trouble de sommeil et permet aussi de limiter l’apport de calories. Il convient de préciser que la poudre de thé vert ne présente aucun risque de toxicité.

Thym (employée: la partie aérienne fleurie) Thymus vulgaris

Antiseptique utilisé au cours des infections pulmonaires. Le thym a de plus des propriétés mucolytiques et expectorantes intéressantes pour faciliter l’élimination des impuretés bronchiques. Actions antispasmodique et cholagogue dans les troubles intestinaux (digestion difficile, ballonnements…). Spamolytique (calme les toux quinteuses de la coqueluche et de l’emphysème). Actif sur la rhinorrhée. Vertus stimulantes et antivirales conseillées pour prévenir les récidives d’herpès et de zona.

Tilleul (aubier) (employée: l’ écorce) Tilia sylvestris

Par son action antispasmodique sur la vésicule biliaire et au niveau intestinal, en stimulant la sécrétion biliaire (action cholérétique), l’aubier de tilleul (écorce privée du suber) est recommandé dans les affections hépato-biliaires (dysfonctionnement de la vésicule, foie paresseux)

Valériane (employée: la racine) Valeriana officinalis

La valériane a des propriétés sédative du système nerveux central et tranquillisante d’autant plus efficaces que cette plante est dépourvue des effets secondaires (accoutumance et dépendance). Remède de choix de l’insomnie.

Vergerette du Canada (employée: la partie aérienne fleurie) Erigeron canadensis

La vergerette du Canada est un anti-inflammatoire pour soulager les douleurs articulaires (rhumatismes, arthrose), les tendinites et les foulures. Dépourvue d’effets secondaires. Elle est par ailleurs diurétique d’où son intérêt dans les cas de rétention d’eau et d’œdème ainsi que pour favoriser l’élimination de l’acide urique.

Vigne rouge (employée: la feuille) Vitis vinifera

L’action vitaminique P de la vigne rouge (due aux pigments anthocyaniques) augmente la résistance des vaisseaux et diminue leur perméabilité. Ainsi, la vigne rouge réduit les œdèmes et tonifie les veines, d’où son utilisation dans les problèmes de jambes lourdes, varices, couperose, fragilité capillaire et également pour traiter les hémorroïdes.

Sommeil & détente
Le charbon végétal