Rhinite, bronchite et sinusite

Ces trois maladies, à priori bénignes, sont des maladies courantes pendant l’hiver.
Cependant, rhinite, bronchite et sinusite peuvent rapidement vous fatiguer et quelques fois s’aggraver.

Comment les reconnaître ?

Rhinite :

– c’est le plus souvent d’une inflammation de la cavité nasale mais quelques fois aucun signe d’inflammation des muqueuses n’est observé. Il existe des rhinites allergiques et des rhinites non-allergiques.

Bronchite :
– c’est une inflammation de bronches et des muqueuses pulmonaires. Elle peut être chronique ou aiguë.

Sinusite:
– c’est l’inflammation et/ou l’infection d’une ou de plusieurs cavités des sinus. Elle peut être également chronique ou aiguë.

Quelles sont les causes ?

La rhinite aiguë peut être due à de nombreux virus différents appelés rhinovirus, ils sont très contagieux.

La bronchite aiguë est une maladie d’origine virale. Elle survient en général à la suite d’un rhume.

La sinusite arrive généralement suite à une infection des fosses nasales (rhinite aiguë). C’est une affection d’origine bactérienne.

Quels sont les symptômes ?

Rhinite:
Lors d’une rhinite, les sécrétions de la muqueuse nasale augmentent, d’où il un nez qui coule, des larmes et des éternuements. Le malade a l’impression d’avoir le nez bouché. D’autre part, sa température va augmenter (38-38,5°C) et il sera fatigué.

Bronchite:
Elle débute par une toux sèche et quinteuse provoquant une sensation de brûlure à l’arrière du sternum. Cette toux s’accompagne de fièvre (38-39°C) et d’un essoufflement à l’effort. Ensuite arrivent une toux grasse et des crachats jaunâtres.

Sinusite:

Elle se manifeste par des maux de tête au niveau du front, une fièvre moyenne, de la fatigue, un mouchage plus ou moins purulent, et la sensation d’avoir la tête lourde.

Comment diagnostiquer ces maladies ?

Elles sont diagnostiquées normalement par simple examen clinique du patient. Parfois en cas de complication ou de maladie à répétition, des examens complémentaires peuvent être nécessaires:

  • radiographie ou scanner des sinus en cas de sinusite,
  • radiographie des poumons en cas de complication d’une bronchite.

Quels traitements ?

Quand elles sont d’origine virale (rhinite et bronchite), ces maladies ne nécessitent pas de traitements particuliers, elles guérissent en quelques jours. Cependant des médicaments antipyrétiques, décongestionnants, antitussifs peuvent être utilisés.
Dans le cas de la sinusite aiguë, l’origine de la maladie est bactérienne, le médecin peut prescrire des antibiotiques.

Pour traiter avec l’homéopathie:

  • Coryzas aigus
  • Coryzas spasmodiques
  • Toux aiguës spasmodiques ou grasses
  • Sinusite

Conseils

  • Ces maladies sont souvent aggravées par la consommation de tabac: arrêtez de fumer pour limiter le risque de survenue de ces maladies.
  • Il faut aussi limiter la promiscuité (transport en commun) pour ne pas transmettre les germes et ne pas attraper ceux des autres (quand épidémie),
  • Pensez à aérer souvent votre maison,
  • Lavez vous les mains fréquemment,
  • Mouchez vous avec des mouchoirs en papier aussi souvent que possible, pour aider l’organisme à éliminer les agents infectieux,
  • Utilisez des pulvérisations ou gouttes nasales, des lavages de nez avec des solutés salés hypertoniques ou des inhalations par fumigations avec des solutés à base d’huiles essentielles (eucalyptus, plantain, thym).
  • Ne prenez pas d’antibiotiques sans l’avis de votre médecin.
Glycémie – Hémoglobine glyquée (HbA1c)
La varicelle (et le zona)