Comment se déboucher le nez ? 10 remèdes maison

Se boucher le nez est l’une des choses les plus ennuyeuses et les plus gênantes qui puissent arriver. Ainsi, chaque fois qu’une personne se trouve dans cette situation, l’idée la plus rapide qui vient à l’esprit pour la soulager est de recourir à des sérums décongestionnants.

Cependant, l’utilisation aveugle de médicaments sans avis médical peut être très dangereuse pour la santé. Il vaut donc la peine de chercher des alternatives naturelles et non médicales.

Quelques conseils permettent d’éviter et d’atténuer le problème, comme éviter l’utilisation de la climatisation, garder un humidificateur allumé près de vous, laisser l’air bien circuler dans les pièces, rester hydraté en buvant beaucoup d’eau et s’hydrater le nez avec une solution saline. En plus de se moucher correctement au lieu d’aspirer des liquides.

Si malgré tout, en suivant ces conseils, le problème persiste, pourquoi ne pas essayer un remède maison pour vous dégager le nez ? Découvrez quelques idées ci-dessous et essayez-le.

1. Vapeur

La vapeur aide à décongestionner car elle a un effet émollient sur le mucus nasal, elle vous aide donc à vous en débarrasser plus vite que vous ne bouchez votre nez. Chauffez l’eau et placez-la dans une bassine avec précaution pour qu’elle ne brûle pas. Enveloppez votre tête avec une serviette de façon à ce qu’elle recouvre complètement le bassin et votre tête ensemble. Respirez normalement en sentant la vapeur atteindre votre visage. Ne mettez pas votre visage directement dans l’eau et faites très attention s’il fait trop chaud.

2. Compresse chaude

Les compresses ont également un effet de vapeur. Si vous préférez faire une compresse encore plus puissante, au lieu d’utiliser simplement de l’eau chaude, faites un thé au gingembre (avec du gingembre naturel – pas du thé prêt) et utilisez-le sur votre compresse. Versez-le sur votre visage quand la température est bonne pour ne pas vous brûler et laissez-le agir pendant 15 minutes. Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires, qui contribueront à décongestionner votre nez.

3. Thé chaud

L’ingestion de boissons chaudes contribue également à soulager la congestion nasale. Préparez des thés au menthol, comme la menthe et la sauge. En plus de soulager, ils maintiennent votre corps hydraté, ce qui aide à éliminer le mucus une fois pour toutes et vous permet de respirer normalement.

4. L’ail

L’ail a naturellement des propriétés antivirales, donc l’ingérer fréquemment est un excellent moyen d’éviter le problème. Mais si votre nez est déjà congestionné, il est conseillé de préparer un thé à l’ail fort et de le boire pendant la journée.

5. Vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme contribue à fluidifier le mucus et à permettre son élimination plus rapide de l’organisme. Ajoutez une cuillerée de vinaigre à un verre d’eau et buvez pour soulager la gêne nasale. Une autre idée consiste à mélanger 2 cuillères de vinaigre avec une cuillère de miel dans de l’eau chaude et à bien remuer pour que le mélange soit homogène. Vous pouvez prendre ces mélanges 2 à 3 fois par jour.

6. L’huile d’eucalyptus

Grâce à ses propriétés décongestionnantes et anti-inflammatoires, l’huile d’eucalyptus est une grande alliée pour les personnes souffrant de congestion nasale. Vous pouvez en mettre quelques gouttes sur un mouchoir en papier et inhaler quelques fois par jour, vous pouvez en mettre quelques gouttes dans la salle de bain avant de prendre un bain chaud ou même en mettre deux sur votre oreiller avant de vous coucher.

7. Jus de tomate

La tomate est riche en vitamine C, idéale pour maintenir le système immunitaire à jour et soulager l’inflammation qui bloque le nez. Mélangez une tasse de jus de tomate, une cuillère d’ail, un citron et un peu de sel de céleri. Faites bouillir et buvez le jus au moins 2 fois par jour.

8. Poivre de Cayenne

Utilisez le poivre de Cayenne dans la préparation des aliments ou faites du thé avec cette épice pour utiliser au mieux ses propriétés anti-inflammatoires.

9. Fenugrec

Le fenugrec est également un anti-inflammatoire naturel que vous pouvez utiliser pour soulager la congestion nasale. Faites un thé de fenugrec avec les graines, puis filtrez pour les enlever et consommez le pour vous dégager le nez.

10. Massages de voitures

8 remèdes maison que vous devez connaître

Une autre idée qui peut aider à soulager l’inconfort est l’auto-massage dans la région entre l’œil et le nez, en faisant une petite pression. Le massage contribuera à réduire la douleur et à stimuler la circulation sanguine dans la région.

Il convient de souligner que la recherche d’un médecin est essentielle. Surtout si vous avez ce problème avec une certaine fréquence, car cela peut être le signe d’autres complications. Prenez soin de vous et allez mieux !

Les informations contenues sur cette page sont uniquement à titre d’information. Il n’est pas destiné à remplacer les conseils et le soutien des médecins, des nutritionnistes, des psychologues, des professionnels de l’éducation physique ou d’autres spécialistes.

Quoi de plus désagréable que d’avoir le nez bouché ? Vous avez beau renifler ou vous moucher, rien n’y fait, votre museau reste irrémédiablement encombré. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour vous soulager efficacement et rapidement. Promis, ça fonctionne !

On partage avec vous deux méthodes naturelles, qui peuvent paraître un peu saugrenues, pour déboucher votre nez et vous permettre de pousser un « ahhhh » de soulagement ! La première va actionner les structures profondes de votre nez tandis que la seconde va faire réagir votre cerveau, le tout pour libérer les sinus en quelques minutes ! A essayer de toute urgence surtout quand on sait que certains médicaments ciblés peuvent être mauvais pour la santé.

Méthode 1 : la langue pour aider le nez

La première méthode consiste d’abord à appuyer quelques instants le bout de sa langue contre le palais. Relâchez. Appuyez deux doigts (le majeur et l’index serrés) sur votre front entre les sourcils. Pressez et appuyez. Faites le mouvement pendant 20 secondes. Comment cela fonctionne ? Ce geste actionne l’os vomer, qui est situé dans la partie postérieure et inférieure de la cavité nasale. Ce mouvement répété de l’avant vers l’arrière permet de libérer ce qui est congestionné dans les fosses nasales. Une astuce que l’on peut faire n’importe où et n’importe quand. Alors pourquoi s’en priver ?

Méthode 2 : le cerveau écoute le nez

Le second moyen de déboucher son nez sans avoir à utiliser un spray ou un médicament est également très simple. Il suffit de pencher légèrement la tête en arrière et de pincer son nez en retenant sa respiration le plus longtemps possible. Alors oui, on ne vous le cache pas : cela n’est pas très agréable parce que vous aurez l’impression d’ajouter du mal au mal. Mais ce n’est que ponctuel. Dès que vous n’en pouvez plus, relâchez et respirez un bon coup. Les sinus sont libérés ! Comment cela fonctionne ? En agissant ainsi, on envoie un SOS à son cerveau : ” On ne respire plus”.

Votre mécanisme de survie se met alors en action et libère les sinus pour que vous puissiez avoir de l’air. Encore une fois, la nature nous rappelle que notre corps est une incroyable machine qui fonctionne très bien … même quand on a un rhume.

Qui n’a jamais souffert de cette sensation particulièrement désagréable qu’est le nez bouché ? Cela peut être en plus particulièrement douloureux et gâcher vos jours et nuits. En quête de solutions pour soulager le nez qui coule ? Voici quelques astuces et remèdes de grand-mère bien utiles qui vous permettront de dégager votre nez afin de pouvoir enfin respirer !

« Avoir le nez bouché », qu’est-ce que c’est ?

Avant de se pencher sur ce qu’est le nez bouché, il est important de rappeler que le nez est le conduit d’entrée et de sortie de l’air dans les poumons. Mais il est aussi un organe véritablement complexe et décomposable en trois parties :

  • le nez mobile, qui est la partie visible constituée des narines comme porte d’entrée et de sortie de l’air ;
  • le nez fixe qui est constitué des fosses nasales
  • et enfin le nez postérieur qui ouvre sur la gorge.

Plus d’infos sur l’anatomie du nez

C’est à partir de cette structure  que le nez filtre, réchauffe et humidifie l’air entrant dans les poumons. Mais outre ces fonctions, le nez est le siège de l’organe olfactif et représente une première barrière immunologique contre les microbes.

Le nez bouché, ce mal qui donne bien des insomnies …

Congestion nasale, obstruction nasale, irritation, syndrome du nez vide … appelez cela comme vous le voulez ! Le nez bouché peut concerner l’un ou les deux cotés de votre nez. Sa caractéristique principale est qu’il cause une inflammation au niveau des muqueuses nasales.

Ainsi les conduits d’évacuations de l’air se resserrent et le mucus (sécrétion qui s’écoule du nez pour diverses raisons, dont les allergies) n’arrive plus à s’écouler normalement. Avoir le nez bouché n’est jamais anodin, et peut provenir de différents facteurs.

Si vous partez en vacances, emportez une trousse de pharmacie !
10 conseils pour un foie en bonne santé !