Des remèdes efficaces et rapides contre les ampoules aux talons

Combien de fois avez-vous porté de nouvelles chaussures ou des ballerines et ressenti une forte douleur derrière le talon au bout d’un certain temps ? C’est l’ampoule qui se forme. Parfois elle se transforme en bulle, d’autres fois elle se remplit de sang et s’infecte.

Comment éviter les ampoules au talon ?

Les ampoules qui se forment souvent derrière le talon sont des petites lésions cutanées très courantes et gênantes. Elles sont principalement causées par des chaussures serrées ou par le frottement des bords rigides des chaussures neuves derrière le talon, surtout lorsqu’elles sont portées pour la première fois.

Ce n’est pas grave, mais c’est vraiment très désagréable car quelle que soit la chaussure que vous portez ensuite, ça fait mal.

Le premier conseil à suivre est le suivant : si vous le pouvez, portez des chaussures neuves quand vous n’en avez pas besoin, peut-être à la maison, afin que, même si les chaussures vous vont, votre talon s’habitue à la friction, du moins en partie.

Si cela n’est pas possible ou si vous ne pouvez toujours pas éviter la douleur aux talons causée par les ampoules, il faut alors trouver une solution alternative.

Plusieurs remèdes très efficaces pour éviter les ampoules sur le talon des ballerines et des chaussures à talon ou d’autres types de chaussures existent par ailleurs en vous permettant de maintenir un confort agréable de vos pieds durant une activité.

Le remède idéal : les protège-chaussettes

Comme les ampoules sur vos pieds, en particulier celles situées derrière le talon, sont causées par le frottement du bord dur des chaussures neuves à cet endroit, vous devez utiliser une paire de chaussettes en gel, en latex ou en daim.

Ces protège-chaussettes sont en effet auto-adhésifs, souples et fins, ils s’appliquent sur le bord intérieur des chaussures ou des ballerines et évitent les deux phénomènes qui causent le plus souvent des ampoules derrière le talon : ils empêchent notamment le pied de glisser de haut en bas de la chaussure en créant des frottements et empêchent le bord rigide et neuf de la chaussure de couper le talon pendant la marche.

L’épaisseur de ces protège-chaussettes est vraiment minime, on parle de 1,5 millimètre, mais elle est plus que suffisante pour éviter la formation d’ampoules au niveau du talon.

Gare aux solutions de contingences

Vous pensez peut-être que les patchs pourraient remplir la même fonction, mais ce n’est pas le cas car, tout d’abord, ils sont appliqués derrière le talon de façon vraiment disgracieuse, ils ne fournissent pas l’épaisseur nécessaire pour éviter la formation de l’ampoule au talon et ils ne se détachent pas souvent après quelques pas, s’effritant et créant une gêne lors de la marche.

Apprenez à contrôler vos allergies !
Maux de tête : tout ce que vous devez savoir pour les combattre !