Les habitudes alimentaires à adopter pour perdre du ventre

Perdre du ventre

L’obsession du ventre plat ne concerne pas seulement les personnes en surpoids mais toutes les morphologies. La graisse abdominale est due à plusieurs raison comme souvent une mauvaise alimentation riche en glucides entraînant la formation de dépôts graisseux sur la ceinture abdominale. Pour perdre du ventre, il est vivement recommandé de consommer d’avoir une alimentation saine et de pratiquer une activité physique régulière.

Les causes du ventre gonflé

 

Le ventre gonflé est souvent un signal d’alarme de notre corps indiquant la présence de troubles intestinaux comme le dysbiose intestinal (déséquilibre intestinal) ou parfois, des intolérances alimentaires. C’est pourquoi, il est important d’adopter de bonnes habitudes alimentaires pour perdre du ventre naturellement. Le ventre gonflé peut également être dû au stress qui a tendance à ralentir la digestion nous obligeant à avaler plus d’air. Le sport, les remèdes naturels comme les tisanes contre ballonnements et les compléments alimentaires sont également des moyens pour perdre du poids.

Les aliments à éviter

 

Après avoir ciblé les éventuelles intolérances alimentaires, vous pouvez établir une liste des aliments non recommandés pour vous aider à perdre du ventre. Les produits trop riches comme la charcuterie, les sucreries, les aliments transformés, les fast-food sont à bannir. Il est important de réguler la consommation de glucides, ou de nutriments présents dans le riz, le blé, le maïs, etc. mais aussi leurs dérivés comme le pain, les pâtes, les pizzas, etc. Les glucides sont également présents dans les légumineuses, les fruits et les légumes avec un faible indice glycémique. Les légumineuses (lentilles, pois chiches, fèves, haricots blancs etc.) peuvent être consommées 3 à 6 fois par semaine. Cependant, il est conseillé de faire tremper les légumineuses dans un saladier d’eau froide la veille pour éviter d’avoir des ballonnements. Limitez la consommation de sel et remplacez-le par des épices et des herbes aromatiques. Les édulcorants synthétiques comme l’aspartame sont à éviter et peuvent être nocifs pour la santé. Évitez les boissons gazeuses, les jus de fruits industriels souvent très sucrés, et l’alcool. Essayez de réduire les aliments contenant du gluten (blé, orge, épeautre, seigle, épeautre et.)

Les aliments à privilégier

 

Les aliments à privilégier pour perdre la graisse du ventre, sont les aliments riches en protéines comme les viandes blanches, les poissons maigres et les œufs s’ils sont tolérés. Les fruits et légumes sont à consommer à volonté toutes les semaines. Les féculents comme les pommes de terre et le tapioca peuvent également entrer dans un rééquilibrage alimentaire à condition de ne pas en abuser car leur teneur en amidon dans certains cas d’hypersensibilité peut entraîner des ballonnements.

L’importance de ne pas sauter de repas

 

Contrairement aux idées reçues, il est fortement déconseillé de sauter un repas pour perdre du poids. Il est important de manger à chaque repas en quantité raisonnable tout en conservant une alimentation saine et équilibrée. Les collations entre les repas sont fondamentales pour maintenir un métabolisme actif, à condition qu’elles soient saines (fruits secs, fruits etc.) Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée car il permet de faire le plein d’énergie pour bien démarrer une journée. Le déjeuner type peut se composer de3 galettes de riz entier ou de quinoa, 3 cuillères à café de confiture de fruits allégée, un fruit accompagné d’un thé vert ou un café sans sucre. Le déjeuner est le repas idéal pour consommer des aliments riches en glucides avec modération. Par exemple, un déjeuner avec une assiette de riz complet avec une portion de légumes et un filet de poulet (ou du tofu ou un steak de soja pour les végétariens ou végétaliens) prévient les pics glycémiques et empêche la formation de graisse abdominale et les ballonnements. Le poisson, qui apporte des protéines, permet de moduler l’arrivée des sucres apportés par le riz dans le sang. Pour le goûter, vous pouvez consommer des fruits ou des fruits secs avec un yaourt nature (avec ou sans sirop d’agave selon les goûts de chacun). N’hésitez pas à vous concocter de délicieux smoothies à base de lait d’amande, de noisette ou d’avoine en plus de votre goûter.

Plus de protéines au dîner

 

Le dîner doit être le repas le plus léger de la journée. Par exemple, vous pouvez manger une escalope de dinde ou de poulet, ou un filet de poisson blanc accompagné de légumes et de galettes de quinoa. Préparez des repas simples, avec des aliments frais et non transformés, en évitant les plats cuisinés. Préférez également les méthodes de cuisson légères, utilisez des condiments sains et varier vos huiles (huile d’olive extra vierge, huile de colza, huile de noix etc.) Pensez également à boire tout au long de la journée, environ 2 litres d’eau par jour. Vous pouvez aussi alterner avec du thé, environ 3 à 4 tasses de thé vert ou une infusion. Attention toutefois à éviter de consommer des protéines accompagnées de glucides cela peut avoir des conséquence sur l’acidité de l’estomac et provoquer des douleurs et des brulures.