Votre peau, le soleil … et les types de peaux

Le soleil arrive, les chaudes journées sont là et cela donne envie … de prendre un bain de soleil !

Mais il faut rester conscient que l’exposition au soleil comporte des risques, surtout pour votre peau. Il faut prendre soin de sa peau et faire attention au soleil car une surexposition répétée peut-être la cause, à long terme, d’un cancer de la peau. Avec la mode « bien-bronzé-bonne-santé » se développent de plus en plus de cancers de ce type: pour cette raison, la prévention est importante.

Il faut savoir que nous ne sommes pas égaux devant ses rayons (voir les types de peaux), et que le « capital soleil » est différent selon notre peau. Aussi , il est important de savoir quel type de peau vous avez, afin de préserver ce « capital » et de réduire autant que possible, le vieillissement cutané (car le soleil accélère le vieillissement de la peau) et surtout les risques de cancer.

Comment réagit la peau face au soleil ?

Les mélanocytes qui sont des cellules de la peau, réagissent à l’exposition solaire et plus exactement aux rayons ultraviolet en libérant une substance colorée, la mélanine. Cette substance est responsable de la pigmentation plus ou moins rapide de la peau.

Le soleil emmet deux types de rayons U.V.: les rayons U.V.A. et les U.V.B. .

Selon le type de peau que vous avez, vous réagirez différemment : ainsi une peu claire aura tendance à rougir plus qu’à bronzer, et une peau foncé brunira et bronzera avec moins de risques de coup de soleil. La raison en est la pigmentation naturelle de votre peau, c’est à dire du type de mélanine que votre peau renferme, ce qui influera sur sa capacité à absorber, ou non, les rayons nocifs.

Les rayons U.V.A. ont une action rapide sur la coloration et le bronzage de la peau, ils sont largement responsable des allergies solaires et surtout sont ceux qui auront les plus d’effet sur le vieillissement de la peau. Ces rayons pénétrant en profondeur dans la peau, entraînant la production de radicaux libres. En cas d’exposition trop importante au soleil, ces radicaux libres attaqueront l’A.D.N. ce qui aura pour conséquence une accélération du vieillissement de la peau qui deviendra moins souple et plus sèche, entraînant l’arrivée de rides plus rapidement.

Pour réduire les effets des radicaux libres, il existe des produits qui les captent et les désactivent: ce sont des compléments alimentaires à base de lutéine, lycopène et béta carotène (il s’agit des pigments végétaux qui donnent leur couleur aux carottes, tomates, etc …). Non seulement l’utilisation de ces compléments limite et retarde le vieillissement mais ils diminuent notablement les risques de cancer cutané; il est opportun de prendre ces produits associés avec d’autres antioxydants, tels que vitamine E ou sélénium.

Les U.V.B. ont une action plus lente sur la coloration et le bronzage de la peau. Mais ce sont les principaux responsable du « coup de soleil ». Ils entraînent des modifications de l’ADN et peuvent aussi provoquer des cancers cutanés.

La réaction de la peau exposée au soleil varie selon les individus en fonction de leur type de peau, c’est-à-dire en fonction de la répartition de la mélanine.

Il existe un classement des différents types de peau.

Ce classement permet de classer les risques face à l’exposition solaire:

Type de
peau
Principales
caractéristiques du
type.
Le
bronzage
Avant un coup
de soleil: temps d’auto-protection de la
peau
Indice de
protection solaire
conseillé
1. Type I ou type « celtique » – la peau est très claire

– les cheveux sont très clairs,
souvent roux

– il y a parfois des taches de
rousseur

– les yeux sont clairs (en
général bleus)

– Ces personnes auront toujours une
absence de bronzage ( coup de soleil quasi
certain sans crème solaire pour les
protéger)Leur mélanine est plutôt de
couleur rouge et laisse passer les UVA et
UVB.
5 à 10 min.
supérieur à 40
2. Type II ou type « nordique » – la peau est claire

– les cheveux sont clairs (souvent
blond ou châtain clair)

– il y a parfois des taches de
rousseur (plus rare)

– les yeux sont clairs

– leur bronzage sera très
léger (les coups de soleil sont
fréquent sans crème
solaire)
10 à 20 min.
supérieur à 25
3. Type III ou type « européen » (dit
« caucasien »)
– la peau est normale à
foncée- les cheveux sont châtain
à bruns

– les yeux sont vert ou bruns

– leur bronzage sera léger
à moyen (il y aura assez souvent des
coups de soleil sans l’emploi de crème
solaire)
20 à 30 min.
supérieur à 20
4. Type IV ou type
« méditerranéen »
– la peau est foncée à
très foncée- les cheveux sont brun foncé
ou noirs

– les yeux sont bruns ou noirs

– leur bronzage sera important et en
profondeur ((il y aura rarement des coups de
soleil)
40 min.
supérieur à 15
5. Il existe également,
selon d’autres
échelles
, des types de peau V
et VI aussi appelés types
basané(mulâtres)
et noir.Ces personnes sont plus résistantes
au soleil, mais ne sont pas pour autant
« immunisées » face à lui: elles
peuvent aussi avoir un coup de soleil.

Surtout au bord de
la mer ou en montagne, lors d’exposition
prolongée, il leur est
conseillé d’utiliser de la
crème solaire avec un indice de
protection d’au moins 10.

Dans ce cas des types de peau V et VI, la
mélanine est concentrée,
très foncée et ne laisse que
très peu passer les UVA et UVB …
mais même les
noirs peuvent aussi attraper un coup de
soleil!

Du type I aux types supérieurs, la mélanine évolue et est de plus en plus foncée. De ce fait, elle laissera passer de moins en moins les rayons ultraviolets. À chaque type de peau correspond un niveau minimum de protection solaire afin d’éviter coups de soleil et brûlures.

La crème (ou lait) solaire devra être appliquée de façon régulière, en répétant l’application plusieurs fois lors de l’exposition au soleil. Attention: les compléments alimentaires qui favorisent le bronzage, et/ou qui sont riches en anti-oxydants préparent la peau, mais ne remplacent pas une protection solaire adaptée.

Petite histoire de la brosse à dents
Un beau Sourire: l’importance des dents !