Focus sur le gingembre : les 10 vertus miraculeuses et quelques idées en cuisine !

Le gingembre est une plante à fleurs de la famille des Zingiberaceae. Ses racines sont couramment utilisées comme épice, mais elles sont entrées dans la médecine populaire il y a des milliers d’années, à tel point que l’huile essentielle de gingembre est un allié précieux pour notre santé ! Grâce également à ses propriétés digestives, le gingembre fait partie intégrante de la cuisine asiatique. En fait, il est souvent ajouté aux plats, même aux plats de viande, précisément parce qu’il stimule la digestion. Ces derniers temps, c’est l’huile essentielle de gingembre qui gagne beaucoup de popularité en raison de ses caractéristiques particulières. Comment utilise-t-on le gingembre ? Quels sont les bienfaits de l’huile essentielle ? Découvrons-le ensemble !

Propriétés du gingembre

Les bienfaits pour la santé de l’huile essentielle de gingembre sont pratiquement identiques à ceux du gingembre frais, précisément parce que quelques gouttes d’huile contiennent des niveaux très élevés de gingérol. L’huile essentielle est considérée comme la meilleure méthode pour exploiter les propriétés du gingembre. Il peut être pris par voie orale, pour traiter diverses affections, ou enduit pour une action topique.

Actuellement, l’utilisation de l’huile essentielle de gingembre est utilisée pour soulager les symptômes des nausées, des douleurs d’estomac, des douleurs menstruelles, des inflammations et des problèmes respiratoires. De plus, son utilisation en aromathérapie est connue pour apporter courage et confiance en soi, c’est pourquoi elle est également connue comme “l’huile du pouvoir”.

Valeurs nutritionnelles de l’huile essentielle de gingembre

Le gingembre est une plante herbacée vivace, aux feuilles vertes étroites et aux fleurs jaunes, originaire du sud de la Chine, puis répandue dans le reste de l’Asie, puis en Afrique de l’Ouest et dans les Caraïbes. Grâce au profit dû au commerce de la plante, le gingembre a été exporté en Europe et en Inde, aujourd’hui le plus grand producteur de gingembre au monde.

Le gingembre fait partie de la famille des plantes qui comprend le curcuma et la cardamome, tous deux bien connus pour leurs bienfaits sur la santé. Le gingembre a une saveur épicée et très intense. Parmi les 115 composés chimiques différents que l’on trouve dans les racines de gingembre, les avantages thérapeutiques proviennent principalement du gingérol, une résine huileuse provenant des racines qui agit comme un puissant antioxydant et anti-inflammatoire.

En outre, l’huile de gingembre est composée à 90 % de sesquiterpènes, qui ont une action défensive ainsi que des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes. Les ingrédients bioactifs de l’huile essentielle de gingembre, en particulier le gingérol, sont très appréciés cliniquement, et les recherches suggèrent que le gingembre devrait être utilisé quotidiennement pour prévenir et soulager un large éventail d’affections.

10 avantages de l’huile de gingembre

  1. Soulage les douleurs d’estomac et facilite la digestion

L’huile essentielle de gingembre est l’un des meilleurs remèdes naturels. En outre, l’huile de gingembre est efficace contre les nausées. Une étude publiée dans le Journal de physiologie fondamentale et clinique et de pharmacologie a évalué l’activité gastroprotectrice de l’huile essentielle de gingembre chez des rats souffrant d’ulcères gastriques, constatant qu’ils guérissaient dans 85 et cas. En outre, une étude publiée dans Médecine complémentaire et alternative fondée sur des preuves a révélé que le gingembre était efficace pour réduire le stress et les nausées après une opération chirurgicale.

  1. Traiter les infections

L’huile essentielle de gingembre est antiseptique car elle réduit les infections causées par les micro-organismes et les bactéries. Cela inclut les infections intestinales, la dysenterie due à des bactéries et les intoxications alimentaires. En outre, le gingembre est efficace contre le paludisme, une maladie infectieuse potentiellement mortelle véhiculée par les moustiques, caractérisée par des symptômes.

  1. Soulage les problèmes respiratoires

Le gingembre favorise l’élimination du mucus de la gorge et des poumons et son utilisation est largement répandue pour combattre le rhume et la grippe, mais aussi la toux et la bronchite. En outre, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il réduit le gonflement des poumons et ouvre les voies respiratoires chez les asthmatiques.

  1. Réduit l’inflammation

Dans un organisme sain, l’inflammation est une réponse normale et efficace pour faciliter la guérison. Cependant, lorsque le système immunitaire réagit de manière excessive, en attaquant même les tissus sains de l’organisme, il provoque des ballonnements, des douleurs et un inconfort au niveau de l’abdomen. Les anomalies inflammatoires sont à la base de nombreuses maladies. Grâce à un composant particulier appelé zingibaïne, le gingembre possède des propriétés anti-inflammatoires très puissantes.

  1. Renforce la santé cardiaque

L’huile essentielle de gingembre a le pouvoir de réduire le taux de cholestérol et les caillots sanguins. Selon l’université du Maryland, les quelques études préliminaires ont montré que le gingembre pouvait réduire le taux de cholestérol sanguin et prévenir la formation de caillots sanguins, améliorant ainsi la santé non seulement du cœur, mais aussi des vaisseaux sanguins et réduisant l’apparition de maladies.

  1. Des niveaux élevés d’antioxydants

Les racines de gingembre contiennent des niveaux élevés d’antioxydants, c’est-à-dire des substances qui empêchent certains types de lésions cellulaires, notamment l’oxydation, qui est étroitement liée aux maladies cardiaques, au cancer et à la démence. Selon plusieurs études, le gingembre est capable de diminuer le stress oxydatif lié au vieillissement, et notamment de réduire les lésions rénales, souvent causées par l’ischémie. D’autres recherches ont porté sur les activités anticarcinogènes de l’huile essentielle de gingembre, en particulier sur le gingérol et la zérumbone, deux composants capables de supprimer l’oxydation des cellules cancéreuses et le récepteur protéique CXCR4, qui est lié à plusieurs cancers, comme ceux du pancréas, du poumon, du rein et de la peau.

  1. Aphrodisiaque naturel

Comme si tout cela ne constituait pas une raison suffisante pour utiliser le gingembre tous les jours, l’huile essentielle de ces racines augmente le désir sexuel et réduit les problèmes liés à l’impuissance et à la perte de libido, grâce à ses propriétés stimulantes et réchauffantes. Il n’est pas surprenant qu’il soit connu pour être le remède le plus utilisé contre l’impuissance dans les temps anciens.

  1. Soulage les états d’anxiété

Utilisée en aromatique, l’huile essentielle de gingembre est capable de soulager l’anxiété, la dépression et la fatigue. En outre, sa qualité “chauffante” bien connue peut favoriser le sommeil. En fait, en médecine ayurvédique, l’huile de gingembre est utilisée pour traiter les problèmes émotionnels, tels que la peur, l’abandon et la perte d’estime de soi ou de motivation.

  1. Soulage les douleurs menstruelles et musculaires

Grâce à ses composants antidouleur, comme la zingibaïne, l’huile essentielle permet de soulager la douleur. Les recherches suggèrent que la consommation de deux gouttes d’huile essentielle est particulièrement efficace pour traiter les douleurs musculaires et articulaires et peut également être utilisée en remplacement des analgésiques en vente libre, à la fois parce qu’elle réduit l’inflammation et en raison de sa propriété de favoriser la circulation sanguine.

  1. Améliore la fonction hépatique

Enfin, grâce à son potentiel antioxydant et à son activité hépatoprotectrice, une étude publiée dans le Journal de chimie agricole et alimentaire a évalué avec succès son efficacité dans le traitement de la stéatose hépatique alcoolique, qui est souvent associée à la cirrhose du foie et au cancer du foie. Sur le web et dans les magazines spécialisés, vous trouverez mille façons d’utiliser le gingembre, des masques pour le visage aux aliments. Elle est souvent utilisée comme épice, mais pour profiter de ses propriétés bénéfiques, il peut suffire de mettre la racine en infusion avec du thé ou d’autres infusions. Non seulement c’est bon pour vous, mais c’est aussi très savoureux.

Comment consommer le gingembre ?

Comment le choisir ?

Une belle racine de gingembre est une racine bien ferme à la couleur brun clair. Si vous pouvez casser une racine, regardez la chair qui doit être jaune pâle, juteuse et très parfumée.

Comment le conserver ?

À température ambiante, le gingembre frais se conserve bien 15 jours, au réfrigérateur, il se conserve plusieurs semaines. Dans ce cas, ne le mettez pas dans le tiroir à légumes pour ne pas le faire moisir avec l’humidité. La manière de conserver le gingembre frais est de le congeler. Au moment de s’en servir, il suffit de râper la quantité nécessaire et de la remettre au congélateur. Si la racine est entamée, protégez l’entame avec du film étirable, ou alors versez 1 cm de vinaigre blanc dans un bocal, puis déposez-y le gingembre, la partie entamée dans le vinaigre, et réservez au réfrigérateur.

Comment le préparer ?

Épluchez la peau de la racine avec un couteau. Vous pouvez employer un économe, mais le couteau est plus pratique. La peau est comestible lorsque le rhizome est jeune et frais, mais il est rare d’en trouver dans le commerce. Une fois pelé, utilisez-le tranché, râpé, haché ou coupé en fins bâtonnets, selon votre référence.

Quand l’employer ?

L’intensité, la puissance et le piquant du gingembre frais ne seront pas les mêmes en fonction du moment où vous l’ajouterez dans la cuisson. Contrairement aux piments, plus vous allez cuire le gingembre, plus il va perdre en puissance et en piquant.

Quelle dose de gingembre utiliser ?

Tout dépend des goûts et de la place du gingembre dans le plat, mais comptez 1 cm de racine pour 1 personne.

Où l’employer ?

Cuisine salée et gingembre :

  • Le gingembre s’emploie absolument partout en cuisine salée. C’est un ingrédient qui apporte sa saveur chaude citronnée et relevée dans de nombreuses gastronomies orientales et asiatiques : Pakistan, Irak, Thaïlande, Sri Lanka, Chine, Inde, Japon, etc.
  • Ajouté en début ou fin de cuisson selon l’intensité recherchée, le gingembre parfume absolument toutes les viandes : viandes blanches, viandes rouges, carpaccios, mais aussi les viandes grasses comme le canard ou le porc qu’il permet d’alléger.
  • C’est une épice parfaite pour relever et aromatiser les légumes et champignons, que ce soit des légumes vapeurs, des poêlées, des légumes au wok, les purées de légumes.
  • Le gingembre accompagne à merveille les plats de poissons, quels qu’ils soient : grillés, marinés, en papillotes, même crus, c’est le condiment d’accompagnement des sushis et sashimis du Japon. C’est aussi un aromate idéal pour les autres produits de la mer : crustacés (surtout les crevettes et gambas), coquillages.
  • Le gingembre épice aussi les marinades, toutes les sauces (notamment au lait de coco), les courts-bouillons, les soupes, pot-au-feu, bouillons, les currys indiens, chutney, les vinaigrettes, etc.
  • Coupé en très petits morceaux ou râpé, il peut être utilisé cru directement saupoudré sur les aliments dans l’assiette.
  • Il se marie traditionnellement à l’ail et à l’oignon pour accompagner tous les plats cités ci-dessus. En Thaïlande, on y ajoute en plus de la citronnelle fraîche, et ce mélange sert de base à toute la cuisine.

Cuisine sucrée et gingembre :

  • Que ce soit en confiserie ou en pâtisserie, le gingembre peut s’employer partout dans la cuisine sucrée.
  • C’est un condiment qui se marie parfaitement avec les desserts fruités les plus divers : tartes, compotes, poêlées, crumble, tatin, salades de fruits, ou même directement sur les fruits frais. Par exemple, râpez un peu de gingembre frais sur des morceaux d’ananas frais, vous m’en direz des nouvelles.
  • Le gingembre se marie particulièrement bien avec les pommes, fraises, bananes, rhubarbe, kiwis, poire.
  • L’association du gingembre avec le chocolat est toujours une réussite. Vous pouvez en ajouter dans toutes les recettes, par exemple : mousse au chocolat, biscuit, brownies, cake, crème, coulant, truffes, fondant, macarons, pâte à tartiner maison.
  • Sinon, vous pouvez en ajouter dans toutes les préparations à dessert : cookies, biscuits, muffins, macarons, gâteaux.

Boissons et gingembre :

  • Le gingembre est une épice parfaite pour préparer des boissons.
  • C’est un ingrédient principal du mélange d’épices chai qui sert à parfumer le thé chai indien. On peut aussi faire un thé ou une infusion de gingembre, qui est une des meilleures manières de profiter des bienfaits du gingembre.
  • Vous pouvez en ajouter à l’ensemble de vos boissons chaudes : café, thés, infusions, lait chaud, chocolat chaud.
  • La racine de gingembre associée à du citron permet de préparer une limonade rafraîchissante et désaltérante une fois mélangée à de l’eau pétillante.
  • C’est la base du jus de gingembre ou gnamakoudji, une des boissons les plus populaires au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali ou au Maroc, notamment pendant le Ramadan, mais c’est aussi une boisson énergétique qu’on retrouve un peu partout en Asie du Sud-est.